Nocturne, Pascal Blanchet

Présentation de l’éditeur

Août 1948. New York suffoque sous la canicule. Alors que la nuit s’étend sur la ville, la voix d’Anne Scheffer, reine des ondes, transporte loin des cuisines et des rares clients une serveuse de cafétéria de la 33e rue et ajoute au drame banal d’un auteur sans succès de Brooklyn.

Nocturne est la chronique d’une nuit qui peine à voir le jour…

Voici la bande annonce :

Mon avis

Nocturne est un objet difficile à définir. C’est un beau livre, assez petit (20 cm de côté), à la couverture unie, aux tons bruns, sans image. C’est d’une sobriété intrigante, puisque rien ne nous est dit sur le contenu du livre, pas le moindre indice, sauf le petit texte de la quatrième de couverture. Alors on ouvre ce livre et on découvre avec intérêt les dessins de Pascal Blanchet.

L’ambiance est d’abord feutrée, sombre, avant que le rideau ne se lève sur l’obscurité de cette nuit déjà tombée. La chanteuse Anne Scheffer, reine de la radio, chante et sa voix transmise par les ondes se répercute dans toute la ville, au milieu des buildings à l’architecture gigantesque écrasante, dans la cafétéria au comptoir bleu canard où la serveuse reçoit un appel de sa famille, dans cet appartement sombre, à l’image de l’humeur de celui qui l’habite, un écrivain raté sur le point de se résoudre à abandonner sa passion. Les illustrations pleine page ne tardent pas à nous transporter dans cette nuit new-yorkaise suffocante. Il y a peu de textes, ce sont surtout des voix off, animateurs radio, annonces d’une gare routière, voix d’appelants à travers le combiné d’un téléphone, paroles d’une chanson diffusée… Nocturne n’est plus un livre à lire, mais bien un livre à écouter. Les images de cet album se suffisent à elles-mêmes pour évoquer l’écrasante domination de la ville, la chaleur, les émotions des personnages, le jour qui graduellement se lève avec les nouvelles décisions et le soulagement.

Cet ouvrage est magnifique. Sa couverture ne paie pas de mine, et pourtant il recèle un vrai trésor. Et pour moi, un véritable coup de coeur !

 _________________________________________________________________________
Sur le site de l’éditeur : www.lapasteque.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s