Zouck – Pierre Bottero

Présentation de l’éditeur

La musique était une onde qui me portait. Toujours plus haut. Je me sentais légère, presque éthérée. J’avais la sensation que mes gestes pouvaient s’affiner jusqu’à devenir parfait.

Anouck, dite Zouck, a une passion : la danse. Qu’elle partage avec sa meilleure amie : Maiwenn. Jusqu’au jour où elle s’éloigne l’une de l’autre. Zouck, obsédée par l’idée de perdre quelques kilos superflus, se coupe du monde. De son côté, Maiwenn, follement amoureuse, devient de plus en plus distante.

Mon avis

Magnifique roman que Pierre Bottero nous offre là. Il n’est pas très récent, mais se laisse savourer de la même manière. L’histoire de Zouck, amoureuse de danse, mais désespérée par ses rondeurs et qui pour maigrir s’engage sur un bien sombre chemin, alors même que Maiwenn, sa meilleure amie plonge dans une histoire d’amour sans issue. C’est assez court, ça se lit en une soirée, parce que ça ne se lâche pas avant la fin (c’est très dur…) et c’est intensément touchant.

Ce roman est un gros coup de coeur. J’ai vraiment été émue, j’ai même pleuré par moments, parce que ce que vit Zouck, on l’a tous vécu à un moment ou à un autre (je parle plus de l’aspect dépressif que de l’anorexie) : ne plus avoir le courage de faire quoi que ce soit, se fermer à tout, etc. C’est tellement bien écrit, et très simplement aussi, qu’il est difficile de ne pas être touché par cette histoire.

Challenge Destins de femmes chez Tête de Litote__________________________________________________________________________

Pierre BOTTERO. Zouck. Editions Flammarion, 2004. 152 pages. Collection Tribal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s