Le garçon qui volait des avions – Elise Fontenaille

Présentation de l’éditeur

C’est l’histoire véridique de Colton Harris-Moore, emprisonné aux États-Unis l’été dernier. A huit ans, il est accusé à tort du vol d’un vélo et déclare la guerre à la police. Il s’enfuit du foyer où on l’a placé et vit seul dans la forêt. Après des glaces au chocolat, des pizzas, des voitures de luxe et des bateaux, il dérobe son premier avion à seize ans, devenant ainsi l’ennemi public numéro un de San Juan, une petite île au large de Seattle.

Comme des milliers d’ados dans le monde entier, et quelques adultes aussi, Elise Fontenaille est devenue une fan de Colton sur Facebook. S’inspirant de sa vraie vie, elle nous raconte l’histoire de celui qu’on surnomme désormais « le bandit aux pieds nus ».

Mon avis

Petit récit, mais d’une telle intensité ! Ça aurait été raconté autrement, ça n’aurait pas été aussi prenant, aussi touchant. On a des témoignages : celui de la mère de Colton, celui des voisins, celui d’un policier, celui d’une éducatrice qui l’a connu. Et celui de Colton bien sûr. On comprend par ce récit orchestré par Elise Fontenaille les milliers de fans sur FB, on rêve aussi de pouvoir partir n’importe où, de bouger sans cesse d’être son propre maitre. On jubile en lisant les tours joués aux policiers et on frissonne face à l’animosité qu’il provoque chez certains. Il n’y a rien de grave dans ces actes : il prend une voiture et la laisse quelques kilomètres plus loin. Pareil pour les avions ou les bateaux. Il laisse un petit mot aussi : « merci ». Et ça énerve au plus haut point ceux qui le traquent : pas seulement les policiers, parce qu’en soit, il n’est pas un meurtrier, pas dangereux, mais les voisins aussi. Il finit avec une prime de 10 000 dollars sur la tête – et des milliers de gens qu’il a fait rêver…

Gros coup de cœur pour un petit roman. Parce que tout ça n’est pas aussi simple que ça en a l’air.

____________________________________________________________________________

  • Références :

Elise FONTENAILLE. Le garçon qui volait des avions. Editions Rouergue, 2011. 59 pages. Collection DoAdo

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s