Fleurs de dragon – Jérôme Noirez

Couverture - Fleurs de dragon

Fleurs de dragon

Jérôme Noirez

Gulf Stream éditeur, 2008.

285 pages

Collection Courants noirs

Présentation de l’éditeur

Japon, 1489. Dans un pays sombrant dans le chaos des guerres civiles, l’enquêteur Ryôsaku est chargé par le shôgun de pourchasser de mystérieux assassins prenant pour cibles des amouraïs. En compagnie de Kaoru, Keiji et Sôzô, trois adolescents maîtrisant l’art du sabre, mais hantés par un passé douloureux, il traque sans merci ces tueurs insaisissables. Armés de son seul « marteau à sagesse », Ryôsaku devra éviter à ses compagnons de tomber dans des pièges aussi nombreux que pervers et affronter l’essence même du mystère. Les jeunes samouraïs et leur mentor auront fort à faire pour mettre au jour un secret plus terrifiant encore que tout ce qu’ils auraient pu imaginer…

Mon avis

Tous ces daimyos, ces seigneurs de guerre, ont de la fleur la brièveté d’existence et du dragon la férocité, ils s’entredéchirent pour des miettes de pouvoir… Partout à travers la Japon poussent ces fleurs de dragon à la sève vénéneuse.

Jérôme Noirez nous entraîne dans le Japon médiéval pour une nouvelle intrigue historique. Dans un contexte de tension entre les chefs japonais, alors que la guerre a déjà fait des ravages dans la région de Kyoto, Ryosaku, enquêteur au service du shogun, part sur les routes pour trouver l’assassin de samouraïs. Pour cela, il s’entoure de trois jeunes samouraïs aux caractères bien différents. Jérôme Noirez offre à son lecteur un voyage des plus inattendus : nous visitons les montagnes du Japon, les villages et les peuplades, bercés par les mythes et les croyances, à la recherche de moines guerriers et sanguinaires, qui tuent au rythme du Sûtra du Lotus.

Il y a donc le voyage, parsemé de combats bien décrits par l’auteur, et des moments de réflexion. Ryosaku se pose en sage face aux trois adolescents qui l’accompagnent. Leurs caractères sont bien marqués, l’un téméraire, l’autre plus sensible, un autre encore peureux… Leur comportement a de quoi nous faire sourire et on ne peut s’empêcher de s’attacher à cette troupe d’enquêteurs en herbe.

Ce roman est très sympa à lire, bien qu’il s’adresse plus à des adolescents qu’à des adultes. Malgré tout, les plus vieux ont de quoi y trouver leur compte. L’intrigue est intéressante, bien ficelée, bien qu’un peu facilement résolue. Cependant certaines questions restent en suspens. Pas de panique : il y a un second tome !

Il faut également souligner que la couverture est graphique très belles. et puis, la collection s’accompagne d’annexes, clés de compréhension historiques ou encore glossaire sur certains termes employés. Même si on connait peu le Japon, on n’est pas perdu !

__________________________________________________________________________
  • Déjà lu

Du même auteur : Desolation Road.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s