Boy meets girl – Leos Carax

Affiche - Boy Meets Girl

Année de production : 1984. Long métrage français.

Genre : Drame. Romance.

Réalisé par : Léos Carax

Avec : Denis Lavant, Mireille Perrier, Carroll Brooks…

Synopsis :

Paris, la nuit, Bowie, Barbara, les métros, les ponts.

Une tentative de meurtre. Des trahisons.

Alex, Mireille.

Ils ne se connaissent pas encore.

Lui l’aime déjà.

Trop tard.

.

Mon avis

Parfois il y a des profs géniaux, des profs qui, dans leurs discours, distillent des idées, des exemples, des anecdotes, qui font sourire, s’impriment, donnent envie, s’oublient et finalement refont surface à des moments incongrus. Exposer l’anecdote qui amené l’un de mes profs à évoquer Boy Meets Girl serait un peu long, toujours est-il qu’il en a parlé et que quand je suis tombée sur le DVD, j’ai à peine hésité avant de la prendre et de le regarder. Ce prof est génial parce que, sans son évocation, je n’aurai jamais eu l’idée de voir ce film et malgré une petite appréhension préliminaire, je n’aurais pas été aussi éblouie par une telle histoire.

Boy meets Girl est le premier long métrage de Léos Carax. C’est aussi le premier de ses films que je visionne et il m’en reste une forte impression (même si je publie cet article des lustres après l’avoir vu).

Alex est trompé par Florence et son meilleur ami. Il déambule, seul, dans les rues de Paris et il hante son appartement dans le noir. Au cours d’une de ses marches, il surprend une conversation à l’interphone. Un homme dans la rue explique à une femme dans son appartement le problème avec ses sentiments. Mireille est dans une mauvaise passe avec Bernard. Celui-ci semble ne plus l’aimer. Alex suis Bernard, apprend qu’il est invité à une soirée avec Mireille. Il s’y rend lui aussi et rencontre Mireille. Une discussion longue, sur eux-mêmes et sur l’amour, les rapproche. Mais ils se séparent pour se rejoindre ensuite lors de retrouvailles tragiques.

En résumé, l’intrigue est simple, elle est si commune que de nombreuses œuvres ont été créées là-dessus. Elle tient dans le titre : un garçon rencontre une fille. Qu’est-ce qui fait alors de ce film en noir et blanc un film aussi fort et aussi particulier ?

Il y a des phrases qui ne laissent pas de marbre : « les rêves formidables la nuit, je n’ai jamais cherché à les réaliser juste à les refaire les nuits d’après ». Des obsessions, comme celle des premières fois et la carte de Paris où Alex les a toutes inscrites. Des objets, la tasse unique. Une salle remplie de bébés en pleurs. Un couple qui s’embrasse dans la rue tournoyant comme dans une boite à musique. Des rencontres fortuites, celle d’un garçon qui monologue dans le métro, ou celle du vieux monsieur muet qui fait une longue tirade sur les jeunes qui ne se parlent plus… Tant d’éléments qui, au delà de la banalité de l’histoire, peignent par petites touches d’étrangeté le film de tons poétiques et surréalistes.

Ca ne se veut pas romantique. Ou en tous cas pas d’un romantique guimauve. Les personnages sont plutôt désespérés. Ils parlent de leur mal de vivre, de leur dégout du monde, du souhait de laisser quelques chose derrière eux, du sentiment de leur vie en suspens.

En lisant des critiques de ci de là, sur le net, la Nouvelle Vague a beaucoup été évoquée comme ayant inspiré Boy meets Girl et son esthétique. Que Léos Carax se fasse héritier de Godard, Truffaut ou d’un autre réalisateur, je n’en doute pas. Cependant ma culture cinématographique n’est pas assez étendue à ce niveau pour que je puisse aussi l’affirmer et faire des comparaisons.

J’aime ce film pour la beauté des images et des dialogues, l’esthétique du noir et blanc, le charisme des deux acteurs principaux, les scènes étranges qui rehaussent l’apparente simplicité de cette histoire, la BO avec « Holiday in Cambodia » des Dead Kennedys, cette mise en scène où l’on sent que rien n’est laissé au hasard.

COUP DE COEUR

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s