Les marches du pouvoir – George Clooney

Affiche - Les marches du pouvoir

Année de production : 2011. Long métrage américain.

Genre : Drame.

Réalisé par : George Clooney.

Avec : Ryan Gosling, George Clooney, Philip Seymour Hoffman, Paul Giamatti, Marisa Tomei, Evan Rachel Wood…

Synopsis :

Stephen Meyers est le jeune mais déjà très expérimenté conseiller de campagne du gouverneur Morris, qui se prépare pour les élections à la présidence américaine. Idéaliste et décidé à faire honnêtement tout ce qu’il peut pour faire gagner celui qu’il considère sincèrement comme le meilleur candidat, Stephen s’engage totalement. Pourtant, face aux manipulations et aux coups tordus qui se multiplient vite, Stephen va devoir faire évoluer sa façon de travailler et de voir les choses. Entre tentations et désillusions, les arcanes du pouvoir le transforment…

Mon avis

Ce film pourrait aussi bien s’intituler « les dessous d’une campagne politique » : manipulation, dissimulation, chantage… tout y passe ! On retrouve bien tout ce qui fait la communication politique : les débats, les sondages, les négociations avec d’autres politiciens pour obtenir leur soutien, la relation d’amour-haine presque incestueuse avec la presse, les discours enflammés programmés et répétés.

La campagne dont il s’agit dans ce film est celle des primaires du parti démocrate aux Etats Unis. Il apparaît que la concurrence entre les deux candidats, que l’on pourrait penser dans le même camp, se réfléchit, exacerbée, dans celle qui oppose les deux conseillers principaux de campagne. Leur rivalité n’épargne aucun coup bas, encore moins les victimes collatérales. Pour Steven, son candidat est le bon et il croit fermement à sa réussite. Mais en tant que conseiller de campagne, il se trouve au milieu d’une rivalité, pris dans des évènements tragiques, qui vont ébranler ses convictions. Pour garder sa place, il va lui falloir se salir les mains et laisser de côté son idéalisme naïf.

A la fin de ce film, il me reste un sentiment d’inachèvement, une seule pensée légèrement déçue me marque : « ce n’est que ça ! » Il n’empêche que Les marches du pouvoir montrent de manière efficace ce qui fait la communication et la politique, tout en faisant d’une certaine manière une critique cynique du système. Tout est programmé, rien n’est laissé au hasard et il faut souvent se plier à des nécessités et faire des compromis sur ses croyances et ses convictions.

Sur le même thème, je conseille la série Les hommes de l’ombre, série française dont la première saison a été diffusée en 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s