Bilan – Janvier 2014

14-01Si toute l’année devait se dérouler au niveau des lectures et des visionnages comme ce mois de janvier, elle ne peut qu’être prometteuse…

Lectures

Romans
  • La nuit du renard, Mary Higgins Clark
  • Chronique du tueur de roi, Première journée. Le nom du vent, Patrick Rothfuss
  • La Pacte des Marchombres, tome 2. Ellana, L’envol, Pierre Bottero
  • Le mystère Fulcanelli, Henri Loevenbruck
  • Quatre filles et un jean, tome 4. Le dernier été, Ann Brashares
  • Simple, Marie-Aude Murail
  • Fablehaven, 1. Le sanctuaire secret, Brandon Mull
  • Journal d’une princesse, tome 1, Meg Cabot
  • La fille du samouraï, Dominique Sylvain
Bandes dessinées
  • Manabé Shima, Florent Chavouet
  • Sambre, 1. Plus ne m’est rien, Bernard Yslaire
  • Sambre, 2. Je sais que tu viendras, Bernard Yslaire
Mangas
  • Switch Girl (tomes 14 à 16), Natsumi Aida
  • Piece (volumes 1 et 2), Hinako Ashihara
  • Le sablier (tomes 1 à 3), Hinako Ashihara
Albums
  • Cyrano, Taï-Marc Le Thanh et Rebecca Dautremer
  • Qui suis-je ? Bernard Friot et Leo Timmers
  • Un an. Un jour, Régis Lejonc et Carole Chaux
  • Un baiser à la figue, Raphaële Frier et Clotilde Perrin
  • Des milliers d’écailles, Zendett Frit et Sylviane Michel
  • Ondine, Benjamin Lacombe
  • Julie Silence, Pierre Coran et Mélanie Florian
  • Brigitte la brebis qui n’avait peur de rien, Sylvain Victor
  • Cet été-là, Arnaud Alméras et Robin
Acquisitions
  • La prime, Janet Evanovich

Vous pourrez remarquer que – à part Ellana qui attend la fin de la LC pour avoir son article – j’ai réussi à publier une chronique sur chacun des romans ! Je suis fière de moi, c’est bien la première fois que ça arrive ! XD Il y avait beaucoup de bonnes lectures ce mois-ci. Au niveau des romans, j’ai particulièrement aimé Simple de Marie-Aude Murail ainsi que le premier tome de la Chronique du tueur de roi de Patrick Rothfuss. J’ai lu moins de manga que d’habitude, cependant, j’ai découvert avec plaisir le travail de Hinako Hashihara, avec les débuts de deux de ses séries qui ont l’air très prometteuses ! J’ai commencé à lire des albums pour un challenge. Les chroniques vont arriver. En attendant, je note soigneusement mes impressions sur chacun d’eux (ça pourra me servir pour mon futur métier – je l’espère – et j’aime bien avoir une trace de ce que je lis). Je me suis fait grand plaisir en lisant Un baiser à la figue, son histoire mignonne et ses magnifiques illustrations…

Visionnages

Une nouvelle rubrique s’ouvre dans les bilans ! J’ai également commencé à écrire des articles « Des films en quelques mots » pour évoquer rapidement des trucs que j’ai pu voir mais sur lesquels je n’ai grand chose à dire. Ce sera aussi l’occasion de parler de séries !

Au cinéma
  • Le vent se lève, Hayao Miyazaki
Films
  • Source Code, Duncan Jones
  • Les émotifs anonymes, Jean-Pierre Améris
  • Pour une poignée de dollars, Sergio Leone
  • A bord du Darjeeling Limited, Wes Anderson
  • Pacific Rim, Guillermo Del Toro
  • Une arnaque presque parfaite, Rian Johnson
  • Gangs of New York, Martin Scorsese
  • Constantine, Francis Lawrence
  • Infernal Affairs, Wai-keung Lau et Alan Mak
  • Austenland, Jerusha Hess
  • Le dernier samouraï, Edward Zwick
  • Real steel, Shawn Levy
  • Le chat du rabbin, Joann Sfar
Séries
  • Sherlock (saison 3), Steven Moffat et Mark Gatiss
  • Arrow (saison 1), Andrew Kreisberg et Greg Berlanti
  • Death Comes To Pemberley, Juliette Towhidi

J’ai beaucoup aimé Pacific Rim pour son aspect spectaculaire et Real Steel qui m’a remonté le moral à un moment où j’en avais bien besoin. J’ai également fait une rechute dans l’univers de Jane Austen avec Austenland, comédie drôle mais assez quelconque en dehors de son lieu avec Orgueil et préjugés. Mais cela m’a fortement incitée à regarder les épisodes de Death comes to Pemberley, l’adaptation d’un roman policier de P. D. James. Il faut aussi noter Gangs of New York et Le dernier Samouraï qui ‘mont intéressée pour leur aspect historique. Infernal Affairs n’est pas un coup de coeur, mais presque et je me suis régalée avec Le vent se lève, d’Hayao Miyazaki (et avec le Chat du rabbin aussi, mais j’aurais l’occasion d’en reparler…), plus de détails à venir dès que j’aurais écrit la chronique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s