Fablehaven, 1. Le sanctuaire secret – Brandon Mull

Couverture - Fablehaven 1

Brandon MULL

Fablehaven, 1. Le sanctuaire secret

(traduit par Marie-José Lamorlette)

Editions Nathan, 2010

340 pages

.

Présentation de l’éditeur

Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l’abri du monde moderne. Ce sanctuaire s’appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent l’incroyable vérité : la forêt qui les entoure est peuplée d’êtres fabuleux – fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades…

Aujourd’hui, l’avenir de Fablehaven est menacé par l’avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille… et rester en vie.

Mon avis

Seth et Kendra sont deux enfants normaux qui se rendent chez leur grands-parents pendant que leurs parents partent deux semaines en croisière. Situation banale, au premier abord, quoique les grands-parents en question ne semblent pas être du genre très famille : ils visitent rarement et ne reçoivent jamais leur famille dans leur domaine. Voilà pourquoi Seth et Kendra ne sont pas spécialement emballés par ce séjour. D’autant plus que leur grand-père leur impose des règles un peu injustifiées : pourquoi n’auraient-ils pas le droit d’aller dans la forêt ? Forcément, Seth va s’empresser de dépasser l’interdit pour découvrir un endroit fabuleux tandis que sa soeur s’intéresse de près à de petites clés et aux coupes de lait que Dale, l’aide de son grand-père, dépose partout dans le jardin… Ils ne tardent pas à se rendre compte qu’ils sont entourés de créatures merveilleuses, mais toutes bienveillantes. Il y aura bien sûr des imprudences, d’autres bêtises, des fautes commises sans le savoir et finalement c’est tout un tas de créatures maléfiques qu’ils se retrouvent à affronter.

Style agréable, mais schéma hyper classique ! J’ai essayé de trouver des originalités, mais c’était dur. Ca m’a frappée assez vite au cours de la lecture : des éléments de l’histoire me faisaient sans cesse penser à d’autres romans du même genre (à savoir immersion d’humain dans une monde féérique qui ne leur veut pas que du bien, ou encore aventure dans un monde magique d’enfants) : Faërie de Raymond E. Feist qui est plutôt pour les adultes mais qui présentent un monde beaucoup plus noir, Les Chroniques de Spiderwick qui est pour ma première lecture féérique et qui a des belles illustrations, ou encore, mais plutôt pour des détails, Arthur et les Minimoys ou même L’épouvanteur. C’est dommage de ne pas réussir à s’affranchir de ces schémas. Le roman paraît finalement assez pauvre. Mes références paraissent peut-être étrange, mais Fablehaven souffre d’avoir un schéma, une intrigue trop proche de ces romans et le fait que je les ai lu avant, et qu’il ne soit pas meilleur non plus, m’a un peu déçue.

Fablehaven reste tout de même un roman divertissant et palpitant, alors n’hésitez pas à le lire si vous aimez ce genre d’histoire. Quant à moi, je vais conserver Faërie et Spiderwick comme références ultimes en fantasy féérique.

Lu pour les Baby challenges Jeunesse et Fantasy.

Publicités

Une réflexion sur “Fablehaven, 1. Le sanctuaire secret – Brandon Mull

  1. Je risque d’avoir le même ressenti, je connais *tous* les livres dont tu parles ! Cependant je continue de chercher des livres sur le même sujet, et chacun de ceux que tu cite a réussi à se démarquer d’une manière ou d’une autre, à mon sens. Les styles sont différents et parfois très originaux (l’épouvanteur, proche du ton des contes : Spiderwick très rigolo, parfois très décalé ; Faërie, comme tu l’as dit, plus pour les adultes. Du coup je n’ai pas changé de point de vue : je ne m’attends pas à la lecture de l’année, mais le lirais probablement s’il me tombe dans les mains. :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s