Druide – Olivier Peru

Couverture - Druide

Olivier PERU

Druide

Editions J’ai lu, 2012

602 pages

.

Présentation de l’éditeur

Les druides règnent sur une forêt primordiale et sacrée sise au coeur du monde. Détenteurs d’une sagesse millénaire, ils sont les gardiens du Pacte Ancien, dont le respect garantit la paix entre les peuples. Mais un crime de sang d’une violence inouïe met en péril le fragile échiquier politique des royaumes du Nord. Le druide Obrigan, aidé de ses deux apprentis, ne dispose que de vingt et uns jours, pas un de plus, pour élucider les circonstances du drame, faute de quoi une guerre totale éclatera. Et tandis que le compte à rebours tourne, chaque lune apporte son lot de nouveaux cadavres, l’entraînant toujours plus loin dans l’horreur…

Mon avis

Un massacre a été commis à la forteresse de Wishneight réputée imprenable, presque sans bruit, mais avec une effroyable sauvagerie. Obrigan, druide de l’ordre des Loups, est chargé par les sages de la Porte Nord de la Forêt d’aller enquêter, sur une demande du commandant de la forteresse. Les druides, gardiens et seigneurs de la Forêt, inviolable pour les simples hommes, ont le don, cette faculté qui développent les sens et leur permet de se lier avec des animaux. Ils sont aussi les gardiens d’une certaine tradition et du Pacte qui oblige les hommes à respecter les druides et leur demeure. C’est au nom du Pacte et pour mettre à profit cette faculté si particulière qu’Obrigan se rend à Wishneight. Mais l’horreur qu’il y découvre est bien pire que ce qu’il avait imaginé. La sauvagerie et les corps mutilés lui font craindre l’intervention d’une créature cruelle inconnue jusqu’alors. L’ultimatum posé par le roi Yllias accroit l’urgence qu’il y a de démasquer l’assassin : dans vingt et un jours, à moins qu’Obrigan ne lui apporte la preuve du contraire, le roi du Sonrygar ouvrira un nouveau conflit contre son voisin et ennemi de toujours, le Rahimir, qu’il pense responsable du massacre. Voulant éviter à tout prix les ravages d’une nouvelle guerre, Obrigan se presse vers la forêt pour consulter des documents lui rappelant les crimes commis, mais il s’aperçoit qu’il est suivi. Et des créatures d’ombres aux yeux dorés se faufilent le long de son chemin…

Au départ, on se croirait dans un simple polar, qui se transforme vite en un thriller un poil angoissant. Mais c’est sans oublier la richesse de l’univers de fantasy développé ici, avec sa mythologie, ses croyances, son Histoire, et ses créatures cauchemardesques. L’intrigue est dense et complexe. Nous suivons tantôt Obrigan, tantôt ses apprentis, Kesher et Tobias, ou encore Jarekson le prince défiguré du Rahimir, menteur et manipulateur, et Arkentia, la jeune druidesse de l’ordre des Ombres qui a perçu un danger au delà du mur du Rôdeur, à l’est, dans cette terre empoisonnée, que les druides ont la charge de garder. Chacun a sa propre vision de la guerre à venir et court avec la cité des druides un danger imminent. Le mystère est épais, malgré les nombreuses hypothèses soulevées, et ce n’est qu’à la toute fin que l’on découvrira vraiment qui est derrière les meurtres de Wishneight et les attaques contre la Forêt.

L’immersion dans ce roman est progressive mais finalement totale. Au coeur de l’action, il est très dur de s’en détacher, tellement l’intrigue est dense et prenante. L’auteur aborde une multitude de thèmes intéressants – les croyances, l’Histoire et la manière dont elle est raconté, l’oubli, l’humanité même et son côté bestial, la guerre, la paix, le mensonge, la remise en cause de certitudes… oui la liste est longue – tout en faisant passer son roman par différents genres : j’en ai déjà parlé, ça commence comme un polar avec un enquête sur un crime énigmatique, ça vire au thriller angoissant avec le jeu de cache cache auxquels les monstres se livrent, ça se termine en roman de guerre, tout en passant un moment par de la dark fantasy (définition). Tout en restant dans de la pure fantasy, je l’ai déjà dit aussi.

Enfin, je recommande vivement ce roman à tout ceux qui aiment bien les mondes imaginaires, les histoires de secrets et de mensonges, l’action, et à ceux qui ne craignent pas le gore (les crimes horribles sont décrits avec précision et sans prendre de gants, et ils sont vraiment horribles !). J’ajouterai simplement que l’auteur est très sympa, il m’a fait une jolie dédicace à mon exemplaire de Druide, et a pris le temps de bavarder deux minutes, et rien que pour ça, je prendrai grand plaisir à lire ses autres livres !

Druide a remporté le Prix Révélation des Futuriales en 2011 et le Prix Imaginales des lycéens en 2013.

Lu pour le Baby Challenge Fantasy

big-challenge-2014

Publicités

3 réflexions sur “Druide – Olivier Peru

  1. C’est vrai que le côté thriller dans un bouquin de fantasy est super bien trouvé. J’avais beaucoup aimé malgré que la résolution soit trop rapide sur la fin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s