Héros de l’Olympe, 1. Le héros perdu – Rick Riordan

Couverture - Le héros perdu

Rick RIORDAN

Héros de l’Olympe, 1. Le héros perdu

(traduit par Mona de Pracontal)

Editions Albin Michel, 2011

576 pages

Collection Wiz

.

Présentation de l’éditeur

Quand Jason, Piper et Leo arrivent au camp des Sang-Mêlé, ils ne savent pas du tout ce qui les attend. Apparemment, ce serait le seul endroit où les enfants des dieux grecs seraient en sécurité. Car Jason est le fils de Zeus, Piper la fille d’Athéna et Leo, fils d’Héphaïstos… Ils ont été choisis pour une quête bien dangereuse pour des demi-dieux inexpérimentés. Leur mission ? Délivrer Héra, la reine des Dieux, victime d’une terrible malédiction… Dès leur premier défi, ils doivent sauver leurs proches tenus prisonniers. Et aussi poursuivre leur mission, malgré des dangers qui peuvent leur coûter la vie…

Mon avis

Autant le dire tout de suite : cette chronique sera courte. J’ai lu ce roman début juillet, et il ne m’en reste plus qu’un vague sentiment d’appréciation générale. Cependant, je tiens à faire un article… pour le principe et pour fêter mon retour sur la blogo, maintenant que le rapport de stage est dûment imprimé et relié.

Jason se réveille au milieu d’un car en partance pour le Grand Canyon, pour une sortie scolaire d’un groupe de jeunes délinquants. Il ne se souvient de rien, il lui semble juste qu’il a été transporté dans ce bus quelques secondes avant son réveil. Et pourtant tout le monde dit le connaître, notamment Léo et Piper, ses amis. Le groupe est attaqué par des esprits du vent qui s’en prennent à Léo et Piper. Mais une intervention de Jason les met en fuite, alors même que deux jeunes gens débarquent sur un char volant tiré par un pégase. Ceux-ci leur apprennent qu’ils sont des demis-dieux et ils les emmènent à la colonie des Sang-Mêlé. Là-bas, la situation est grave. Tandis que Léo, fils d’Héphaïstos, Piper, fille d’Aphrodite, et Jason, fils de Zeus, découvrent chacun l’identité du parent qui lui manquait, ils apprennent qu’Héra a été enlevée par des puissances ennemies des dieux et que l’Olympe est fermée. Jason, Piper et Léo se voient alors confié la lourde tâche de retrouver et libérer Héra avant que la mystérieuse entité ne se libère elle-même grâce au pouvoir de la déesse.

J’ai eu un peu de mal à entrer dans ce roman. La situation est d’abord confuse – ce qui colle à la situation des personnages (Jason se réveille amnésique au milieu de gens qui disent le connaître depuis des semaines) – et la confusion met bien une centaine de page avant de s’éclipser. J’ai aussi eu du mal à me faire au mélange entre le monde moderne et les mythes grecs. C’est tout de même étrange de retrouver Midas au milieu d’une maison surprotégée avec caméra, et système de surveillance automatique. J’aime beaucoup la mythologie grecque et romaine, mais j’ai eu du mal à accepter ce décalage.

Finalement, j’ai bien accroché, même si ce ne sera pas le meilleur livre de l’année dans sa catégorie : ça pêche un peu au niveau du style, et je ne suis pas sûre de lire la suite. J’ai tout de même globalement apprécié et j’ai dû lire ça en un temps record, vu les occupations que j’avais au moment où je m’y suis attaquée.

Lu pour les Baby Challenge Jeunesse et Fantasy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s