Le Magicien d’Oz – L. Frank Baum

Couverture - Le Magicien d'Oz

L. Frank BAUM

Le Magicien d’Oz

(Traduit pas Didier Sénécal)

Editions Pocket, 2013

176 pages

Présentation de l’éditeur

Dorothy, la petite orpheline au rire cristallin, vit avec son chien Toto dans une ferme retirée du Kansas, auprès de son oncle Henri et de sa tante Em. Rien ne semble devoir perturber son existence paisible et joyeuse… jusqu’au jour où un formidable cyclone vient tout bouleverser. Encore assommés par le choc, Dorothy et son compagnon se réveillent, le lendemain matin, dans une bien curieuse contrée…

Ici, les sorcières ressemblent à des fées, les arbres sont doués de parole et les rêves les plus fous se réalisent. A condition, bien sûr, de les formuler devant le Grand Magicien d’Oz. Se lançant à la recherche du mystérieux personnage, la fillette croise en chemin, l’Epouvantail sans cervelle, le Bûcheron de Fer Blanc et le Lion Poltron, qui ont, eux aussi une demande de la plus haute importance à présenter au Magicien.


AVERTISSEMENT ! Cette chronique a été écrite très rapidement, par dessus la jambe, un soir de partiel, veille d’un autre partiel. Elle risque malheureusement de décevoir quiconque cherche à en savoir plus sur le Magicien d’Oz, oeuvre ou personnage, mais reflète parfaitement l’état d’esprit de son auteur au moment de son écriture, auteur qui s’excuse par avance pour les inexactitudes et les approximations que cette chronique contient. Toutefois, si votre but en lisant cette chronique est celui sus-mentionné, n’oubliez pas : Google/Wikipédia (barrer la mention inutile) est votre ami !

Ne fuyez pas trop vite cependant et hasardez-vous à la fin de cet article pour savourer la délicieuse voix de Judy Garland.

***

Enfin, je l’ai lu, je connais l’histoire et je sais d’où ça sort, les épouvantails qui parlent, les bûcherons de fer-blanc et les routes jaunes. Difficile d’en parler, puisque selon Fabrice Colin, qui a écrit une postface au Cycle du Magicien d’Oz (Editions Le Cherche midi), ce roman distille tout le rêve américain : s’échapper du Kansas, parcourir les routes jaunes et tuer des sorcières..

Je suis sûre que c’est un roman formidable et j’irai lire avec intérêt les analyses et interprétations que je pourrais trouver à son sujet. Pour ma part, ayant lu ce livre étant adulte, dans une période particulièrement intense au niveau universitaire – fin de Master, mémoire, stage, etc. – j’ai trouvé que c’était une histoire charmante, divertissante et pas prise de tête, du genre qui n’a pas besoin de concentration ou qu’on y réfléchisse beaucoup.

Ça m’a fait un peu le même effet quand j’ai lu d’autres classiques comme Alice au Pays des Merveilles et Peter Pan : « Ah, c’était donc ça !… Bon maintenant, je sais ce que c’est. Cool. » Bref c’était pas un expérience transcendante, mais elle est plutôt bien tombée.

Le Magicien d’Oz est un conte pour enfant qui fait partie de ces classiques à avoir lu, ne serait-ce que pour comprendre les multiples références qui y sont faites (la plus évidente qui me vient à l’esprit, maintenant, c’est la série de BD Olivier Rameau de Greg et Dany dans lequel on voyage à Rêverose, un monde de fantaisie et de poésie, et où on voit notamment un épouvantail, un lion peureux… mais elles sont multiples dans le cinéma et la littérature).

Et pour palier au manque de contenu de cette chronique (je vois franchement pas quoi ajouter : la quatrième fait un très bon résumé et à part répéter 15 fois « c’était bien mais trop jeunesse » – il faudra d’ailleurs que je penche un de ces quatre sur la signification de cette expression, histoire de l’utiliser à bon escient et de pouvoir l’argumenter – ce qui est lassant et n’apporte rien), voici un extrait du film de 1939 avec Judy Garland, un autre classique qu’il me faudra voir un jour :

XXe siècle

Publicités

3 réflexions sur “Le Magicien d’Oz – L. Frank Baum

  1. Alison Mossharty dit :

    J’adore ta chronique ^^ J’espère que tes partiels se sont bien déroulés en passant !
    C’est un roman que j’aimerais bien lire pour les mêmes raisons : savoir enfin de quoi il en retourne =)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s