Polina – Bastien Vivès

Couverture - Polina

Bastien VIVES

Polina

Editions KSTR, 2011

206 pages

Présentation de l’éditeur

« Il faut être souple si vous voulez espérer un jour devenir danseuse. Si vous n’êtes pas souple à 6 ans, vous le serez encore moins à 16 ans. La souplesse et la grâce ne s’apprennent pas. C’est un don. Suivante… »


Polina nous montre le parcours d’une jeune danseuse, Polina Oulinov, depuis son apprentissage dans une académie, jusqu’à sa consécration. Le lecteur va donc la suivre depuis son audition pour entrer dans la classe de M. Bojinski, professeur de danse sévère et exigeant, jusqu’à ce qu’elle devienne célèbre en empruntant un chemin étonnant. Elle va faire des rencontres, développer sa passion, chercher sa voie également, dans le classique, le contemporain, ou même la comédie musicale.

Le dessin est en noir et blanc, avec des traits épurés, parfaits pour montrer la grâce et la légèreté ou le mouvement et l’énergie de la danse. Les scènes de danse sont d’ailleurs très belles. Le passage du temps, depuis l’enfance jusqu’à l’âge adulte, est aussi bien bien géré. Il se fait facilement. On voit Polina grandir, murir, évoluer, douter, s’affirmer.

C’est une histoire touchante. C’est l’histoire d’une recherche, celle de son art. On voit aussi la relation professeur-élève qui se tisse et se développe entre Polina et M. Bojinski, complexe, et qui va sous-tendre toute l’histoire. L’héroïne est attachante. Elle suit un parcours qui au delà de la passion, peut faire écho à celle de beaucoup de gens : des difficultés, des doutes… Sa quête de soi est un autre aspect très important de cette histoire.

« La danse, c’est de l’art. Il n’y a pas d’adversaire, pas de partenaire. »

Ma chronique sera maigre, encore une fois – je reprends après près d’un mois sans entraînement – mais cette BD a été une lecture qui m’a particulièrement plu et qui m’a beaucoup touchée. Je la conseille d’ailleurs à tout le monde !

Publicités

Une réflexion sur “Polina – Bastien Vivès

  1. Alison Mossharty dit :

    Je l’avais adoré aussi. Le dessin de Vives apporte tellement à l’histoire qu’il raconte. C’est vraiment une BD qui m’a beaucoup touché également ;)
    (Je suis contente de te relire en tout cas 😁)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s