Rebecca – Daphné Du Maurier

Daphné DU MAURIER

Rebecca

Traduit par Denise Van Moppès

Editions Le Livre de poche, 2007

444 pages

1ère édition (VO) : 1939

Présentation de l’éditeur

Dès les premières heures à Manderley, somptueuse demeure de l’ouest de l’Angleterre, le souvenir de celle qu’elle a remplacée s’impose à la jeune femme que vient d’épouser Maxim de Winters.

Rebecca, morte noyée, continue d’exercer sur tous une influence à la limite du morbide. La nouvelle Mme de Winters, timide, effacée, inexpérimentée, se débat de son mieux contre l’angoisse qui l’envahit, mais la lutte contre le fantôme de Rebecca est par trop inégale.

Dans Rebecca – qui est sans doute le roman le plus caractéristique de son talent – Daphné Du Maurier fascine le lecteur et l’entraîne à la découverte d’inquiétantes réalités sans quitter le domaine familier de la vie quotidienne.


La narratrice – on ne connait pas son nom – est une jeune femme timide et effacée, dame de compagnie d’une vieille rombière à Monte-Carlo quand elle rencontre Maxim de Winters. Ils se fiancent et se marient en urgence, quand Mrs Van Hopper menace de partir à New York. Maxim la ramène à Manderley, où elle doit s’habituer à la somptuosité des lieux, à la raideur des serviteurs, au mépris de Mrs Danvers, la gouvernante, et au caractère renfermé et froid de Maxim. La présence de Rebecca, la première femme, plane partout et notre héroïne souffre d’être sans cesse comparée à elle. Elle va donc chercher à savoir ce qui lui est arrivée, mais cela semble déplaire de plus en plus à son époux.

Daphné Du Maurier crée avec ce roman une ambiance de suspense, de tension qui croit et devient insoutenable. Elle plante son intrigue dans un décor gothique, dans une grande maison, avec un jardin, proche de la mer. Elle joue pas mal sur la météo : la pluie et l’orage participent de l’ambiance et de la tension.

Rebecca met donc en place la rivalité entre un fantôme et sa remplaçante. Le personnage est plutôt naïf, innocente et frêle, tout le contraire du fantôme qui a une solide réputation et semble agir même au delà de la mort. Daphné Du Maurier parvient bien à accrocher son lecteur et c’est tout ce qu’on lui demande.

J’ai bien aimé ce roman, même si cela ne s’approche pas du coup de coeur. J’avais vu le film d’Hitchcock avant de lire le roman, et donc j’avais un vague souvenir de ce qui s’y passe. Mais ça ne m’a pas vraiment gênée. Il se passe dans ce cas-là un truc bizarre quand je lis : je me souviens de ce que j’ai vu, mais pas très bien, et donc je lis avec l’impatience de voir si ce dont je me souviens se réalise ou pas. Tout en ayant très fortement envie de revoir carrément le film.

Bref, passons outre ces étrangetés.

Rebecca est un roman d’ambiance prenant place dans les années 1930 et montre la lutte d’une femme contre le souvenir de celle qui l’a précédé. Elle cherche à vivre heureuse avec son mari tout en essayant de s’adapter aux exigences sociales du train de vie de celui-ci. La mort de la première femme va les rattraper. C’est considéré comme un classique qui emprunte au roman gothique son environnement et son ambiance, mais qu’on pourrait faire coïncider avec les romans à suspense et les thrillers. Je conseille de le lire pour cela, en particulier si cela vous intéresse, mais cela ne restera pas pour moi une lecture remarquable dont je me souviendrai particulièrement.

Rebecca a été adapté de nombreuses fois en film, ou en téléfilm. Pour le moment, je n’ai vu que celle qu’a réalisé Alfred Hitchcock en 1940. Je le recommande sans arrières pensées : l’ambiance fait frissonner !

XXe siècleLu dans le cadre d’une lecture commune sur Livraddict.

Publicités

Une réflexion sur “Rebecca – Daphné Du Maurier

  1. Alison Mossharty dit :

    J’ai eu exactement eu le même ressenti que toi un livre agréable mais pas non plus transcendant 😄 même si très bien ficelé .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s