Bilan – Mai 2015

Playlist

On passe du tout au tout ! De la pop légère à la musique d’inspiration fantasy (ne vous laissez pas avoir par cette image peu ragoutante ; elle ne reflète pas du tout la qualité de la musique).

Lectures

Romans

  • Purge, Sofi Oksanen
  • Neverwhere, Neil Gaiman
  • Les Pilleurs d’âmes, Laurent Whale
  • Le Roi n’a pas sommeil, Cécile Coulon
  • La Route de la conquête, Lionel Davoust
  • Mordre le bouclier, Justine Niogret
  • Thérèse Desqueyroux, François Mauriac
Bandes dessinées

  • Masqué, tome 1. Anomalies, Serge Lehman et Stéphane Créty
  • Jazz Maynard, 1. Home Sweet Home, Raule & Roger
  • Petites coupures à Shioguni, Florent Chavouet
Mangas

the-arms-peddler-kioon-4arms-peddler-5-ki-oon blue-spring-ride-1-kana

  • Une Aventure d’Alexia Tarabotti, 1. Sans âme, Gail Carriger et Rem
  • The Arms Peddler (tomes 4 et 5), Kyoichi Nanatsuki et Night Owl
  • Blue Spring Ride (tome 1), Io Sakisaka
Acquisitions lues
  • Le Roi n’a pas sommeil, Cécile Coulon
  • Confessions d’un automate mangeur d’opium, Fabrice Colin & Mathieu Gaborit
  • Lasser, 1. Un privé sur le Nil, Sylvie Miller & Philippe Ward
  • Morwenna, Joe Walton
  • L’amour au temps du choléra, Gabril Garcia Marquéz
  • Les visages, Jesse Kellerman
  • L’homme au chapeau rouge, Hervé Guibert
  • The Arms Peddler (tomes 4 et 5), Kyoichi Nanatsuki et Night Owl
  • Blue Spring Ride (tome 1), Io Sakisaka
  • Petites coupures à Shioguni, Florent Chavouet
  • La Volonté du dragon, Lionel Davoust
  • Goodbye Billy, Laurent Whale
  • Le Livre de Perle, Timothée de Fombelle
  • Broadway Limited, 1. Un diner avec Cary Grant, Malika Ferdjoukh
  • Un Eclat de givre, Estelle Faye

De très bonnes lectures ce mois-ci, mais trop peu de chroniques publiées pour en parler (comme d’habitude !). Purge  de Sofi Oksanen était très dur, par l’ambiance et son récit, mais ça reste prenant et éblouissant (pour info, ça parle de ce qui s’est passé en Lituanie sous l’URSS : résistance, délation, déportation…). Neverwhere, de Neil Gaiman, j’en ai déjà parlé. Les Pilleurs d’âmes de Laurent Whale nous emmène sur des navires pirates sous le regard d’un extraterrestre humanoïde plus civilisé qui se retrouve avec horreur emporté dans des batailles navales et des pillages. Le Roi n’a pas sommeil, de Cécile Coulon, m’a laissée plus mitigée. Ce petit roman raconte la chute d’un homme dans une société rude d’une sorte d’Amérique fantasmée. La Route de la conquête, de Lionel Davoust, nous plonge dans un univers époustouflant à travers une demi-douzaine de nouvelles. Mordre le bouclier, de Justine Niogret, est la suite plus sombre, plus torturée de Chien du Heaume. Et Thérèse Desqueyroux, c’est un classique qui se lit assez facilement et qui met en scène un personnage fascinant.

Et puis, niveau BD, j’ai adoré Petites Coupures à Shioguni !

Le nombre d’acquisition s’explique, entre un passage chez un bouquiniste et une journée à Etonnants Voyageurs. C’est exceptionnel que j’en ai autant d’un coup. Enfin, normalement ^^

Visionnages

Au cinéma

  • Un peu, beaucoup, aveuglément, Clovis Cornillac
  • Avengers : L’Ere d’Ultron, Joss Whedon
  • Le labyrinthe du silence, Giulio Ricciarelli
Films

  • Géronimo, Tony Gatlif
Séries

  • Dexter (saison 1), James Manos Jr.
  • The Librarians (saison 1), John Rogers
  • Brooklyn Nine Nine (saison 2), Dan Goor et Michael Schur

Du côté des visionnages, je suis retournée au cinéma ! Pour voir trois films très différents : une comédie romantique (Un peu, beaucoup, aveuglément) un peu trop niaise pour moi, même si le principe de base m’a plutôt plu ; un blockbuster de super héros (est-il vraiment utile de le mentionner ?), j’ai plutôt bien aimé, mais il y avait quelques scènes d’actions interminables ; et un premier film historique sur l’après Seconde Guerre mondiale, que j’ai aussi bien aimé.

Geronimo était joyeux, festif, dramatique et parmi tous les films vus ce mois-ci, c’était mon préféré.

Et puis, pour les séries, j’ai commencé Dexter, qui m’a plu sur le début, puis m’a lassé (je m’y remettrai peut-être). J’ai aussi regardé The librarians. Vu mes projets futurs, je pouvais difficilement passer à côté. C’est un mélange d’aventures à la Indiana Jones, avec un petit côté Dr Who version mythes et légende plutôt que SF, en très drôle, mais un peu plus cheap (et moins bien). Mais j’ai tellement surkiffé quand le personnage s’annonce avec une classe terrible et énonce le plus naturellement « I’m The Librarian » ! (oui parce qu’en plus il prononce les majuscules ! un peu à la James Bond). Sinon, c’était assez amusant, mais à petite dose.

Et puis je suis arrivée au bout de la saison de Brooklyn Nine Nine qui va terriblement me manquer ! Que vais-je regarder maintenant, les lundis soirs ? Vais-je survivre ? Brooklyn Nine Nine, c’est une sitcom qui présente la vie quotidienne d’un commissariat de Brooklyn. Il y a en général plus intrigues parallèles entre des personnages loufoques et drôles. Bref, je me suis bien marrée.

C’est donc tout pour ce bilan du mois de mai, qui s’est fini en beauté sur mon premier Weekend à 1000 (loupé, évidemment). J’ai encore plein de livres à lire et ça me met en joie !

A bientôt et bon mois de juin !

Publicités

2 réflexions sur “Bilan – Mai 2015

    • Oui, Sans âme est bien sympa adapté de cette manière. Je trouve qu’il manque parfois un peu du sel du roman, mais je me suis bien amusée à le lire.
      Merci Bon mois de juin à toi aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s