Druss la légende – David Gemmell

David GEMMELL

Druss la légende (traduit par Alain Névant)

Editions Milady, 2014

476 pages

Collection Fantasy

Présentation de l’éditeur

Son nom est Druss.

Bûcheron hargneux le jour, époux tendre le soir, il mène une existence paisible au milieu des bois. Mais un jour une troupe de mercenaires envahit son village… Druss arrive trop tard sur les lieux du massacre. Son père gît dans une mare de sang et Rowena, sa femme, a disparu…

Druss se lance à la poursuite des ravisseurs armé de Snaga, la hache de son grand père. La route sera longue pour ce jeune homme inexpérimenté et sa quête le mènera jusqu’au bout du monde.

Il deviendra lutteur et mercenaire, il fera tomber des royaumes, il en élèvera d’autres, il combattra bêtes, hommes et démons. Car son nom est Druss, et voici sa légende…


Voilà que je me suis plongée avec délices dans les premières histoires de Druss, l’un des héros emblématiques de David Gemmell dans sa série Drenaï. J’ai beaucoup lu Gemmell, je traque encore les romans qui m’ont échappés, et je l’adore. J’avais déjà lu Légende, et je connaissais déjà en partie le personnage de Druss. Lire ce livre a été pour moi comme un retour aux sources, puisque Gemmell est l’un des tous premiers auteurs de fantasy que j’ai découvert. C’était donc comme prêcher une convaincue : Druss et Gemmell m’avait depuis longtemps acquise à leur cause.

Druss est un jeune bûcheron, qui a suivi son père dans un village à la frontière de Drenaï, dans les montagnes. Il s’est marié avec Rowena, la seule capable de calmer son humour ombrageuse. Il se met facilement en colère et sa stature et sa force en font quelqu’un de dangereux, même à mains nues. Il vit paisiblement, quand ses éclats ne lui attirent pas la désapprobation des autres villageois. Son père, Bress, tente de lui faire entendre raison, l’encourage à se contrôler, afin de ne pas se soumettre à l’héritage de son grand-père, Bardan. Celui-ci un guerrier sanguinaire armé d’une hache maléfique, auquel Bress a toujours cherché à fuir, est surement à l’origine du caractère de Druss.

Quand une troupe de mercenaires ravage le village, kidnappant les femmes pour les vendre comme esclave, et tuant son père, Druss se lance à leur poursuite armé de Snaga, la hache de son grand-père. Son voyage va durer sept ans. Sept ans durant lesquels il a le temps de se forger une réputation, de rencontrer d’autres personnages, Sieben le poète, Borcha l’énorme lutteur ou Gorden l’empereur, de participer à un certain nombre de batailles et de les gagner.

Druss est le genre de héros rude, brut, qui a un fonctionnement simple, mais déconcertant et diablement efficace, comme s’il était guidé par une sorte d’instinct qui le rend maître de la bataille. Avec lui, David Gemmell propose un archétype du héros, solide, armé d’une hache magique qui pourrait bien prendre possession de son esprit, et d’un code d’honneur qu’il suit strictement ; et il décortique ce qui met en branle les légendes : les récits répétés, amplifiés et qui se répandent comme une traînée de poudre.

Comme je l’ai dit, je n’ai pas eu beaucoup d’efforts à faire pour me plonger dans cette histoire, mon coeur de lectrice conquise par avance. J’ai bien aimé cette lecture, mais je ne sais pas si j’en retiendrai beaucoup de choses. La folie d’une hache, et celle d’un roi  peut-être, et l’image d’un ou deux créatures démoniaques. Le roman se déroulant sur une longue période, l’auteur avait largement de quoi enchaîner efficacement les actions. Je me suis donc laissée portée, ravie de ce livre qui ne me demandait pas trop de réfléchir.

 100255191_o

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s