L’Âme de l’Empereur – Brandon Sanderson

Brandon SANDERSON

L’Âme de l’Empereur

Editions Le Livre de Poche, 2014

201 pages

Présentation de l’éditeur

La jeune Shai a été arrêté alors qu’elle tentait de voler le Sceptre de Lune de l’Empereur. Mais au lieu de l’exécuter, ses geôliers concluent avec elle un marché. L’Empereur, resté inconscient après un tentative d’assassinat, a besoin d’une nouvelle âme. Or Shai est une jeune Forgeuse, elle possède la capacité magique de modifier le passé d’un objet, et donc d’altérer le présent. Grâce à ce talent, Shai doit forger le simulacre d’une âme. Une tâche ardue, sur laquelle repose le destin de l’Empire… et celui de Shai.


Shai est engagée par les Eminents – les conseillers de l’Empereur – pour reconstruire l’âme de l’Empereur, grâce à sa pratique de Faussaire ou de Forgeuse qui lui permet de modifier le passé des objets pour leur donner une nouvelle forme, en gravant des spiritampes, des sortes de tampons qui s’applique sur les choses à modifier. Cette magie est un art ou un artisanat. La gravure des spiritampes nécessite de l’érudition pour connaître le passé des objets et les modifier.

Malgré l’assurance qu’elle a reçu des Eminents, Shai n’est pas sûre de se sortir vivante de son entreprise. Tandis que certains Eminents tentent de l’acheter, que Shai se rapproche d’autres Eminents, et qu’elle planifie son échappée, elle se plonge dans la vie de l’Empereur, décortique sa personnalité, met à jour ses désirs et ses secrets, dans le but de recréer une âme similaire à celle de l’homme avant l’attentat.

L’intrigue est assez courte, et se déroule principalement dans une seule chambre du palais. L’aspect huis-clos est sympa, et dans le contexte de cette histoire, ça la rend d’autant plus intéressante. On pénètre facilement dans ce monde inspiré de cultures asiatiques, et l’auteur a fait en sorte que l’on comprenne facilement comment fonctionne cette magie, malgré la finesse du roman. De même, on saisit facilement les enjeux des faits et gestes de Shai, intimement liés aux intrigues politiques qui se nouent dans le palais.

J’ai beaucoup aimé cette lecture, après la difficulté que j’avais eu à lire Warbreaker du même auteur. Cela m’encourage à découvrir le reste de son oeuvre et de ses univers. C’était déjà le cas dans Warbreaker, et c’est surtout ce que je garde de ce roman : l’univers développé est incroyable, astucieux, passionnant. Ca, et la façon dont l’intrigue est menée me font vous conseiller très chaudement ce roman. En plus c’est un tome unique et il fait tout juste 200 pages, avec une postface de l’auteur qui explique la manière dont il a imaginé son univers et ce qui l’a inspiré.

Et pour poursuivre à propos de l’inspiration, je l’ai de nouveau pour lire de nouveau cet auteur.

100255191_o

Publicités

2 réflexions sur “L’Âme de l’Empereur – Brandon Sanderson

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s