Bilan – Septembre 2015

Bonjour !

Comment allez-vous après tout ce temps ? Je n’ai pas pris de vacances, mais revenir sur ce blog après tant de temps me donne l’impression d’avoir pris quelques jours de repos, loin très loin de chez moi (alors que, en fait, pas du tout…).

J’avais annoncé une pause sur ma page FB, histoire de me laisser le temps de finir mon mémoire et de passer la soutenance. Le mémoire est terminé (c’est un beau bébé de 107 pages, en 3 exemplaires – la quantité de papier et d’encre gaspillée me donne envie de hurler -) et j’ai un peu de temps libre avant la soutenance. Me revoilà donc pour le bilan du mois !

Playlist

Un petit aperçu de la musique qui m’a accompagnée/soutenu/motivée/démotivée à la rédaction du mémoire. Enjoy !

Lectures

Romans


  • Le Vieux qui lisait des romans d’amour, Luis Sepulveda
  • Les Tangences divines, Franck Ferric
  • Goodbye Billy, Laurent Whale
  • Smoky, Will James
  • L’Amour aux temps du choléra, Gabriel García Márquez
  • Les Annales du Disque-Monde, 4. Mortimer, Terry Pratchett
  • Les Hauts-Conteurs, 2. Roi vampire, Oliver Peru et Patrick McSpare
  • Les Chevaliers du subjonctif, Erik Orsenna
  • Les Princes d’Ambre, 4. La main d’Oberon, Roger Zelazny
  • Rosa Candida, Audur Ava Olafsdottir

J’ai fait 10 lectures, malgré tout, ce mois-ci (ce qui correspond à une période où je préférai faire tout et n’importe quoi plutôt que ce que je devais faire vraiment…). je n’aurais eu qu’une seule vraie déception, avec Smoky : l’histoire en elle-même n’est pas inintéressante, mais elle est vraiment desservie par un style franchement lourdingue et donc plutôt pénible. Il n’y a pas eu non lus de révélation, de coup de coeur ou de perle, à part Le Vieux qui lisait des romans d’amour, que je classe dans la liste de mes livres préférés de tous les temps. Si vous ne l’avez pas encore lu, dépêchez-vous !

Pour ce qui est du reste, je suis bien en peine d’en sortir une ou deux du lot. Mortimer était loufoque et drôle, comme du Pratchett, j’ai trop étalé la lecture de L’Amour aux temps du choléra pour qu’elle me marque sur la fin, Les Tangences divines était un roman très intéressant et m’a surprise en ne prenant pas le tournant décalé et loufoque que j’attendais et en restant dans un registre sérieux, Goodbye Billy a pris des détours que je n’ai pas compris et qui m’ont déplu, même si l’intrigue de base est pleine de rebondissements, Les Haut Conteurs reste sympa, mais le style trop « jeunesse » m’a un peu agacée, et Rosa Candida était franchement lent (avec un personnage principal tête à claques). Finalement, les deux romans qui restent après cette longue énumération de ce que je n’ai pas apprécié, ce sont Les Chevaliers du subjonctif et La Main d’Obéron : un conte qui parle de conjugaison et de grammaire de façon légère et drôle, et la suite des Princes d’Ambre dans laquelle il y a plein de révélations !

Mangas

  • Six Half (tomes 5 et 6), Ricaco Iketani
  • The Arms Peddler (tome 7), Kyoishi Nantsuki et Night Owl
  • The Ancient Magus Bride (tome 1), Koré Yamazaki

Je n’ai pas grand-chose à dire sur les mangas de ce mois-ci. Il y avait donc deux suites : un shojo bien amené et pas niais (Six Half), un postapo-fantastique d’action au dessin fabuleux (The Arms Peddler). Et j’ai tenté une nouvelle série shonen fantastique, The Ancient Magus Bride, dans laquelle une jeune fille aux talents obscurs devient l’apprentie d’un magicien dont la tête est un crâne d’animal. Je ne sais pas trop quoi en penser pour le moment et je vais attendre d’en lire plus pour juger vraiment cette série.

Bandes dessinées

  • Somewhere else, Pascal Josselin
  • Kamarades, 1. La fin des Romanov, Benoît Abtey, Jean-Baptiste Dusséaux et Mayalen Goust
  • Facteur pour femmes, Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice
  • Le Pantin sans visage, Aalehx

Ces quatre BD sont toutes très différentes. Somewhere else est une sorte de recueil de petites histoires étranges en lien avec la musique et le jazz. Kamarades a un format plus classique d’album, pour parler de la révolution russe de 1917, et j’aime beaucoup le dessin. Facteur pour femmes est un album plus épais qui prend place sur un île bretonne durant la Première Guerre mondiale, et m’a fait passer un très bon moment de lecture. Le Pantin sans visage  est une « BD musicale » : un album muet, sans texte, avec un univers graphique et musical, dans un monde imaginaire plutôt effrayant. Le dessin est très beau.

Acquisitions (ahem…)
  • Inferno, Dan Brown
  • Les Autodafeurs, 1. Mon frère est un gardien, Marin Carteron
  • L’homme qui savait la langue des serpents, Andrus Kivirähk
  • Exécutions à Victory, S. Craig Zahler
  • Six Half (tomes 5 et 6), Ricaco Iketani
  • Somewhere else, Pascal Josselin
  • Kamarades, 1. La fin des Romanov, Benoît Abtey, Jean-Baptiste Dusséaux et Mayalen Goust
  • Facteur pour femmes, Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice
  • The Armes Peddler (tome 7), Kyoichi Nanatsuki et Night Owl
  • The Ancient Magus Bride, Koré Yamazaki
  • Le Lion de Macédoine, tome 2. La Mort des nations, David Gemmell
  • Le Lion de Macédoine, tome 3. Le Prince noir, David Gemmell
  • Le Lion de Macédoine, tome 4. L’Esprit du Chaos, David Gemmell
  • Annabel, Kathleen Winter

AHEM…

Un mois plus tôt : « C’est décidé. Je n’achèterai rien en septembre : je l’annonce ici. Et si j’échoue, je m’engage à repousser le challenge pour les mois d’octobre et de novembre. « 

J’ai donc complètement foiré. Bon il y a 4 livres pour mon anniversaire, 3 BD achetées à un festival, et un GROS CRAQUAGE suite de mangas/occasions. C’est donc reparti pour octobre ET novembre (en sachant qu’il y aura Quai des bulles et les Utopiales, deux festivals auxquels je risque d’aller…).

Je me suis pas mal arrêtée sur ce que j’avais lu, notamment les romans, mais c’était parce que je n’ai pas encore eu le temps de me faire un bilan qualitatif de mes lectures, et puis comme ça vous savez un peu ce que j’en ai pensé. (N’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de cette formule : je ne fais jamais la même chose pour les bilans, donc dites-moi s’il y a une façon qui vous plaît plus qu’une autre)

Visionnages

Séries
  • Game of Thrones (saisons 3 et 4), D.B. Weiss et David Benioff

Pas vraiment de film ou de cinéma, mais j’ai poursuivi Game of Thrones, et je me suis arrêtée au milieu de la cinquième saison (parce qu’il fallait bosser, un peu, et aussi parce que ça faisait beaucoup d’un coup et que je commençais à me lasser).


J’ai donc passé un excellent mois de septembre pour le côté lecture, moins paisible pour ce qui était de la vie personnelle, m’enfin, c’est comme ça, ça arrive.

Qu’avez-vous lu ou vu en septembre ? Avez-vous aussi craqué et fait prendre quelques livres à votre PAL ? Avez-vous déjà lu certains des livres présentés ? Dites-moi tout ! ;)

Très bon mois d’octobre à tous !

Publicités

2 réflexions sur “Bilan – Septembre 2015

  1. Imprimer tous mes rapports de stage/mémoires m’ont toujours donné cette impression de très grand gaspillage (grrr). Je suis impressionnée que tu aies réussi à lire lors de la rédaction de ton mémoire :) (et c’est très bien pour s’aérer l’esprit !) J’ai essayé de lire les Princes d’ambre, j’ai eu du mal. Par contre, j’ai adoré Mortimer. Question acquisitions, pardonnes-toi : tu en as déjà lues pas mal. (Annabel est dans ma liste d’envies)

    • Merci pour ton commentaire !
      En fait, après trois mois à bosser sur le mémoire (et c’était un mémoire pro), je saturai, la lecture m’a permis de faire une pause et de repartir du bon pied !
      C’est vrai que les Princes d’Ambre ont été écrits dans les années 60, ce qui fait que le style est parfois laborieux, mais l’univers est vraiment intéressant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s