Les Chroniques de Siwès, 1. La guerrière fantôme – Lise Syven

Lise SYVEN
Les Chroniques de Siwès, 1. La guerrière fantôme
Editions du Riez, 2012
454 pages

Présentation de l’éditeur

Dans notre monde, elle est une étudiante parmi tant d’autres. Dans le monde d’Ès qu’elle visite nuit après nuit, elle est un esprit guerrier.

Elle y affronte une armée, des sorciers et des dragons, par amour pour Tadjal, un tigre fabuleux qui l’aide à comprendre sa véritable nature. Elle s’est attachée à lui, aux humains qu’il protège, à la cité d’Ispare que l’empire s’apprête à assiéger. Pour les sauver,elle doit changer le cours de la guerre et empêcher les dragons défunts de ravager les cités libres.

Quitte à se perdre si le lien entre son corps et son esprit se rompt.

Siwès est la guerrière fantôme, et l’empire du Lluhan tremblera à l’annonce de son nom.


Dans le monde d’Ès, la guerre fait rage entre les cités libres, alliés des fabuleux – ces animaux intelligents et fantastiques – et l’empire du Lluhan, qui renforce ses armées par l’incarnation de dragons-défunts. Pour faire pencher la balance en faveur des cités libres et pour contrer les terribles dragons-défunts, des mages font appel à un esprit guerrier pour qu’il vienne les soutenir et diriger leurs armées. Cet esprit, c’est Siwès, qui quitte son corps en plein sommeil pour visiter Ès, attirée par la présence lumineuse de Tadjal, un tigre fabuleux. Alors qu’elle assimile et comprend les règles du monde d’Ès, elle décide de prendre un rôle actif dans la guerre qui oppose les cités libres à l’empire.

Au travers ces deux nations qui s’affrontent, ce sont aussi deux magies et, en quelque sorte, deux conceptions du monde qui s’opposent. L’Hérrès est à la base de  l’univers, c’est cette magie qui nourrit les fabuleux, tandis que l’Arh annihile l’Hérrès, tout en permettant la naissance des dragons-défunts à partir d’oeufs volés et d’âmes damnées.

Avec Les Chroniques de Siwès, je découvre un nouvel auteur et un nouvel univers. Et j’adore ce que j’y vois. On a une guerre de conquête avec l’empire du Lluhan, à la société très hiérarchisée, avec des règles strictes et une discipline de fer, qui cherche à envahir des cités libres – un ensemble encore indéterminé de peuples et de villes – grâce à l’Ahr et aux dragons-défunts. Les fabuleux – des créatures remplies d’Hérrès – constituent du côté des cités libres un bestiaire intéressant : il y a des tigres, des dragons, des chevaux-dragons… On a Siwès, jeune femme banale dans notre univers, esprit guerrier sur Ès. Elle s’y rend en laissent son enveloppe physique derrière elle dans des moments de sommeil. Sa vie calme auprès de sa famille peine à rivaliser avec la magie d’Ès, et son amitié avec Tadjal. Mais ce séjour en Ès n’est pas de tout repos pour elle : plus elle agit, plus elle se dépense et risque sa vie en esprit, plus son corps fatigue. Toutefois on découvre en même tant qu’elle les merveilles d’Ès et on comprend son envie d’y rester. Ce monde, nous le découvrons aussi par les yeux d’autres personnages : Baxian, infiltré dans l’armée lluhanienne, ou Tomas capitaine d’Ispare. On suit leur vie, leurs coutumes, leur quotidien.

Il m’a fallu un peu de temps pour me plonger dans le roman, mais une fois l’intrigue lancée, il y a des rebondissements sans temps morts, des stratégies de batailles, des conseils militaires ou des alliances politiques, et c’est passionnant ! J’ai terminé ce roman complètement emballée et enthousiaste à propos de ce que j’avais lu et tellement impatiente de lire la suite ! Côté style, l’écriture de Syven est efficace, fluide et bien rythmée (je n’ai rien à y redire pour une fois ! ^^).

Les éditions du Riez proposent là un bon roman de fantasy, avec un monde original, une héroïne elle-aussi originale, différente, touchante, et plusieurs personnages secondaires très intéressants. L’auteur embarque facilement son lecteur dans l’action, pour le laisser respirer seulement sur les dernières pages. C’est donc un excellent roman de fantasy, peu connu, mais qui mérite d’être découvert par le plus grand nombre. Et Syven est une auteur que je continuerai de suivre parce qu’elle a fait avec ce roman  du très bon travail.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s