Bilan – Décembre 2015

Mes meilleurs voeux pour l’année 2016 ! De belles réussites à tous les niveaux (personnel, professionnel…) et de belles lectures pour 2016 !

Voici le premier article de l’année : le bilan de décembre ( ce qui est plutôt logique en fait ^^). Il est plutôt chargé surtout pour la partie visionnages, mais entre les vacances et la liasse de places de cinéma à prix réduits à écluser, je me suis fait la dose de film sur grand écran pour toute l’année.

Playlist

Lectures

Romans

  • No Angel, Jay Dobyns
  • Utopiales 13
  • Rois du monde, 2. Chasse Royale, Jean-Philippe Jaworski
  • Sang pour cent et autres nouvelles, Dominique Combaud
  • Le Lion de Macédoine, 2. La Mort des nations, David Gemmell
  • La Maison de mes pères, 1. Un récit qui donne un beau visage, Jørn Riel
  • Rêves de gloire, Roland C. Wagner
  • Un éclat de givre, Estelle Faye
  • Contes cruels, Auguste Villiers de l’Isle-Adam
  • Le roi de la colline, Jean Bury
  • Planète à louer, Yoss
  • Complètement cramé, Gilles Lagardinier

Beaucoup de lectures ce mois-ci. Et très variées, en plus.

Il y a d’abord eu le début du challenge Cold Winter, pour lequel j’ai lu Un récit qui donne un beau visage de Jorn Riel (un petit roman drôle et truculent qui se passe dans le grand nord), Un éclat de givre d’Estelle Faye (un roman post-apocalyptique qui se passe à Paris dont le héros m’a beaucoup plu), et Contes cruels d’Auguste Villiers de l’Isle Adam  (un recueil de nouvelles qui fait partie des classiques, qui mêle fantastique et satire).

Puis il y a eu l’opération Un Mois, une maison, un achat, centrée en décembre sur les éditions Otherlands. J’ai donc acheté et lu Sang pour cent, un recueil de nouvelles avec un univers fantastique et onirique, et Le Roi de la colline, un roman jeunesse fantastique, deux livres qui j’ai bien aimé lire également.

J’ai emprunté deux livres que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt : Utopiales 13, le recueil officiel des Utopiales avec des nouvelles d’écrivains très différents ( j’ai particulièrement apprécié « Noël en enfer » de Orson Scott Card, qui était de saison), et Complètement cramé, une lecture légère et drôle qui m’a fait le plus grand bien en cette fin d’année.

Au delà de ça, j’ai eu deux lectures particulièrement bonnes et belles : Chasse royale, le deuxième tome de Rois du monde qui a été aussi excellent de que le premier tome ; et Rêves de gloire l’uchronie fabuleuse de Roland C. Wagner, qui tourne autour de l’Algérie, de la musique et du LSD.

Et puis parmi ceux qui restent, No Angel est une autobiographie qui raconte l’expérience de l’auteur en tant qu’agent infiltré dans les Hells Angels, et ça met en lumière tous les paradoxes et les contradictions d’une telle activité. J’ai bien aimé poursuivre Le Lion de Macédoine, ce roman fantasy qui se passe dans la Grèce antique, pas génial mais plutôt efficace. Enfin, Planète à louer m’a beaucoup plu, avec cette planète Terre devenu un paradis touristique pour extraterrestres.

Bandes dessinées

  • Nains, 2. Ordo du Talion, Nicolas Jarry et Stéphane Créty
  • Elfes, 4. L’élu des semi-elfes, Eric Corbeyran et Jean-Paul Bordier
  • Jazz Maynard, 2. Mélodie d’El Raval, Raule et Roger
  • Jazz Maynard, 3. Envers et contre tout, Raule et Roger
  • Algernon Woodcock, 1. L’oeil Fé (première partie), Mathieu Gallié et Guillaume Sorel
  • Algernon Woodcock, 2. L’oeil Fé (deuxième partie), Mathieu Gallié et Guillaume Sorel
  • Mauvais genre, Chloé Cruchaudet
  • Un bébé à livrer, Benjamin Renner

Pas mal de BD encore. J’ai commencé la série Algernon Woodcock, que j’ai bien apprécié, mais sans plus. Ca a été la même chose avec Nains (2), et Elfes (4). Jazz Maynard est une série action/thriller qui parle de trafics mafieux à Barcelone – première BD qui je lis qui s’y passe. J’aime beaucoup le style très incisif, mais c’est du polar plutôt noir en général (avec corruption, prostitution infantile, trafic humain etc. et le personnage est prix malgré lui dans cette histoire). J’ai enfin lu Mauvais genre de Chloé Cruchaudet, cette histoire d’un déserteur de la Première Guerre mondiale qui se cache et se travestit pour pouvoir vivre au grand jour. C’est un très bel album, tant au niveau graphique que ce qui y est raconté. Enfin, Un bébé à livrer est un album très drôle écrit et dessiné par Benjamin Renner (qui avait déjà opéré avec Le Grand méchant renard). C’est l’histoire rocambolesque d’un cochon, d’un canard et d’un lapin à qui une cigogne confie un bébé pour qu’ils le livrent à la famille qui l’attend. Je me suis bien marrée !

Mangas

  • The Ancient Magus Bride (tome 2), Koré Yamazaki
  • Six Half (tome 7), Ricaco Iketani
  • Blue Spring Ride (tome 6), Io Sakisaka

Je n’ai pas grand chose à dire sur ces suites de manga. J’aime toujours autant The Ancient Magus Bride et Six Half, tandis que Blue Spring Ride prend un tournant mièvre qui me lasse.

Acquisitions
  • The Ancient Magus Bride (tome 2), Koré Yamazaki
  • Nains, 2. Ordo du Talion, Nicolas Jarry et Stéphane Créty
  • Dreams of the Otherlands, 1. Sang pour cent, Dominique Combaud
  • Le Roi de la colline, Jean Bury
  • Elfes, 4. L’élu des semi-elfes, Eric Corbeyran et Jean-Paul Bordier
  • Six Half (tome 7), Ricaco Iketani
  • Blue Spring Ride (tome 6), Io Sakisaka
  • Le sang des 7 rois, tome 1, Régis Goddyn
  • Les Annales du Disque-monde, 9. Faust Eric, Terry Pratchett
  • L’embellie, Audur Ava Olafsdottir
  • Les douze tribus d’Hattie, Ayana Mathis

Visionnages

Au cinéma

  • Mia Madre, Nanni Moretti
  • Un + une, Claude Lelouch
  • La vie très privée de Monsieur Sim, Michel Leclerc
  • Demain, Cyril Dion et Mélanie Laurent
  • Le Pont des espions, Steven Spielberg
  • Star Wars VII. Le réveil de la force, J.J. Abrams

Comme je le disais au début de cet article, j’avais des places à prix réduit à utiliser avec la fin de l’année, et donc je suis allée voir des films que je ne serais peut-être pas allée spontanément voir sans ça. J’ai déjà parlé de Demain, ce documentaire sur le climat et l’état de la planète, et c’est vraiment le film qui m’a marqué ce mois-ci. J’ai aussi beaucoup apprécié me replonger dans le monde de Star Wars, j’ai été emballée, je lui ai trouvé quelques trucs qui m’ont un peu gênée, mais comme j’ai réussi à passé au travers des spoilers, des multiples teasers qui sont sorties, je n’avais d’attentes particulières. (Et j’arrête d’en parler parce que ce film a suffisamment fait coulé d’encre – fut-elle numérique. )

Pour les autres, j’ai des avis mitigés dont l’intensité varie d’un film à l’autre. Je pense que j’oublierais assez vite Un + Une, et La Vie privée de Monsieur Sim m’a plus ou moins intéressée selon les passages. J’ai quand même beaucoup apprécié Le Pont des espions – même si la « morale » finale m’a saoulée. Mia Madre était un film juste et émouvant, mais qui ne m’a pas autant touchée par son sujet, qu’il aurait pu si j’avais été plus concernée.

Films

  • Astérix et Obélix, Au service de sa majesté, Laurent Tirard
  • L’illusionniste, Sylvain Chomet
  • Diamands sur canapé/Breakfast at Tiffany’s, Blake Edwards
  • The Amazing Spiderman, Marc Webb
  • Retour vers le futur, Robert Zemeckis
  • Retour vers le futur 2, Robert Zemeckis
  • Retour vers le futur 3, Robert Zemeckis

Oui, la trilogie Retour vers le futur a été trouvée au pied du sapin. Et ces trois opus ont compté parmi les meilleurs visionnages de décembre. Astérix et Obélix m’a laissé très mitigée, parce qu’ils ont mixé deux albums, ce qui donne un résultat plutôt moyen. L’illusionniste était long. J’ai été ravie de découvrir Diamants sur canapé, mais si c’était bon, je suis pas plus emballée que ça. En revanche, j’ai découvert The Amazing Spider-Man avec curiosité et j’ai plutôt apprécié.

Séries

  • Dragons : Riders of Berk (saison 3), Chris Sanders – Dean DeBlois
  • The Librarians (saison 2), John Rogers

J’ai terminé deux séries qui me tiennent à coeur et qui sont, en plus d’un divertissement qu’on peut qualifier de « chouette », des séries que je regarde parce que je sais que ça ne me prendra pas la tête. J’ai quand même préféré Dragons, parce que je suis fan de l’univers développé et de toutes les espèces de dragons qui ont été inventées. Je trouve que les auteurs ont eu beaucoup d’imagination sur ce point-là.


Le mois de décembre a été assez dense, ce qui fait un bilan plutôt conséquent. Je reviendrais sur mon année de lecture et de blog avec un article spécial. En attendant je vous livre des morceaux choisis de mes lectures de 2015, sur le thème « insultes et jurons littéraires marrants ». (oui, juste comme ça, parce que j’en avais noté quelques unes, que c’est plutôt drôle, et que peut-être ça permettra d’élargir le spectre des insultes et jurons des personnes en manque d’inspiration ou qui en ont marre de ressasser toujours les mêmes).

Foutrechien d’outre à merde ! (Oliver Peru) Akir en jupe ! (Alexis Flamand) Ta gueule FOUTRIQUET ! (Johan Heliot) Forniquard de hareng gaupe ! (Karim Berrouka)

Avec toute mon affection bien sûr ;-)

Publicités

3 réflexions sur “Bilan – Décembre 2015

  1. Quelle activité en cette fin d’année ;) De mon côté, j’ai été très calme sur les visionnages. Ah, Retour vers le futur, quelle trilogie ! J’ai été aussi agréablement surprise par The amazing Spider-Man, à l’époque de sa sortie, les critiques avaient plutôt mauvaises.
    Ahah pas mal ces citations :) (j’en avais aussi notées d’Alexis Falamand)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s