Bilan – Septembre 2016

Plus de 15 jours pour poster ce bilan, je pense que j’ai atteint un record… C’est un bilan un peu mitigé, en terme de qualité, mais cette rentrée a été chargée, et ça joue beaucoup sur le moral et le ressenti. Octobre est déjà bien mieux parti !

Playlist

Lectures

Romans

Que des romans ce mois-ci ! Pas vraiment de coup de coeur, mais j’ai envie de distinguer Memories of Retrocity, pour le côté graphique et pour cette histoire folle et glauque de fusion avec des objets, et Allison, parce que, même si le roman tourne autour de la musique et que j’en connaissais très peu, le personnage m’a beaucoup plu.

Je n’ai pas non plus eu de déception, mais Chaos a trop traîné dans sa première partie pour que je l’ai vraiment aimé. Et Jardin d’hiver, malgré un propos très intéressant, pêchait un peu au niveau style. Stage Dive a été très divertissant, et Pottsville, 1280 habitants m’a beaucoup plu avec son cynisme, même si son personnage est insupportable.

Je me suis relu La Voie des Oracles pour pouvoir lire le premier tome, et si j’ai bien aimé retrouver l’univers, j’ai trouvé que ça allait trop vite. Il se passe énormément de choses, dans un format plutôt court. Et Les Eveilleurs, c’est le contraire ! Il se passe peu de choses, mais l’auteur prend son temps ( un chouïa trop à mon goût) pour poser son univers et ses personnages.

Visionnages

Films

  • Tout en haut du monde, Rémi Chayé
  • Deadpool, Tim Miller

Je ne sais pas si j’ai besoin de faire un commentaire sur Deadpool, et puis j’ai bien plus envie de parler de Tout en haut du monde. C’est un très beau film d’animation sur une jeune fille, issue de l’aristocratie russe, qui part sur les traces de son grand-père, un aventurier, qui cherchait à attendre le Pôle Nord. C’est très beau, c’est une chouette histoire d’émancipation, d’initiation et d’aventures. A voir ! (et c’est mon seul vrai conseil du mois !)

Séries

  • Esprits criminels (saison 11), Jeff Davies
  • Doctor Who (saison 9), Russell T. Davies

Esprits criminels, avec ses 11 saisons au compteur (et la 12 ème en cours), se passe aussi de commentaire. C’est très formaté, très moralisateur, mais ça correspond parfois à ce dont j’ai envie de regarder, alors je continue la série, lentement.

Et puis, Doctor Who, Dont je n’avais pas encore rattrapé la dernière saison. J’aime beaucoup, plus ou moins selon les épisodes, mais je retrouve à chaque fois cette extravagance, ces intrigues tarabiscotées et ce personnage survolté avec plaisir.


Bonnes lectures à tous et à bientôt !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s