Divergences 001 – Alain Grousset

Couverture - Divergences 001

Présentation de l’éditeur

Eté 1945. Plusieurs missiles sont propulsés depuis l’Allemagne. Face à Hitler, le gouvernement des Etats-Unis finit par capituler.

New York, 1963. En sortant du restaurant, ils firent un tour sur les quais. Depuis le ponton, on distinguait la statue plantée dans la baie de New York. Miss Liberty avait laissé place à une gigantesque Walkyrie casquée, portant glaive et bouclier, conçue par l’architecte du Reich. Rod porta son regard sur un zeppelin qui flottait avec paresse au-dessus des buildings. La ville était puissante et calme, à l’image du régime.

Et si Noé n’avait pas été le seul homme à survivre au déluge ? Et si Hitler avait gagné la Seconde guerre mondiale ? Autant de questions qui nous montre que l’Histoire n’est pas figée, qu’il suffit d’un moment, d’une divergence, pour changer le cours du temps.

Neuf grands auteurs de science-fiction ont accepté, l’instant d’une nouvelle, de devenir les maîtres du Temps.

Mon Avis

Vous l’aurez compris, Divergences 001 est un recueil de nouvelles uchroniques. Et en temps que recueil, il propose un éventail de ce qu’il est possible de faire, de changer, de modifier dans l’histoire pour écrire une uchronie, avec un bon panorama d’auteurs français (plus un anglais) de science fiction. Le recueil balaie plusieurs époque de l’Histoire, depuis le temps de la Bible, jusqu’à un « de nos jours » qui paraît des plus futuristes.

Malheureusement, toutes ces nouvelles ne sont pas au même niveau. Les premières sont des plus étranges, j’ai peu accroché à leur propos. Ca a changé avec la nouvelle de Fabrice Colin, qui renverse l’histoire de l’esclavage d’une façon des plus intéressantes. J’ai également beaucoup aimé Pax Bonapartia de Johan Heliot, ainsi que De la part de Staline de Roland C. Wagner, avec une petite joie à la lecture de Reich Zone de Xavier Mauméjean et ses super guest star comme personnages (Tony Curtis, Kirk Douglas, et Rod Serling).

Conclusion, un recueil assez inégal, qui est cependant une bonne introduction au genre de l’uchronie (tout en soulignant que cette entreprise n’est pas des plus aisées…). La postface est très intéressante, plus qu’elle parle de l’uchronie d’une point de vue plus historique, formel et symbolique. Elle propose en plus une liste de titres d’œuvres uchroniques.

Challenge Uchronie____________________________________________________________________________

Divergences 001. Nouvelles réunies et présentées par Alain Grousset. Editions Flammarion, 2008. 299 pages. Collection Ukronie. Contient :

  • Après le déluge, Pierre Pélot
  • Exode, Jean-Marc Ligny
  • Le serpent qui changea le monde, Fabrice Colin
  • Le petit coup d’épée de Maurevert, Michel Pagel
  • Pax Bonapartia, Johan Heliot
  • L’affaire Marie Curie, Laurent Genefort
  • Reich Zone, Xavier Mauméjean
  • De la part de Staline, Roland C. Wagner
  • Une histoire très britannique, Paul J. McAuley
  • Postface : Eric B. Henriet
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s