Du nouveau dans la PAL – Juillet et août 2016

dsc01539Bonjour ! Nous sommes en octobre et il est plus que temps que je vous présente les livres qui ont rejoint ma bibliothèque cet été. Etant donné que cet article est vachement d’actualité – ironie ! -, je vais aller un peu plus vite que les rendez-vous précédents.

N’hésitez pas à me dire si vous avez lu ces livres, s’ils vous ont plu ou si vous m’en conseillez d’autres !

Le Butin

La réception qui m’a fait le plus plaisir :

  • Les Sentiers des Astres, 2. Shakti,  Stefan Platteau : J’ai reçu ce livre grâce au concours anniversaire de Bazar de la littérature. Je gagne très rarement à ce genre de concours/tirage au sort…, aussi j’étais très surprise et très heureuse d’avoir été désignée. Je n’avais pas encore commencé Manesh, le tome 1, mais cette réception a été le prétexte pour m’y mettre. Je ne doutais pas d’aimer cette lecture, et effectivement, elle m’a complètement envoûtée !

Parce que j’avais envie :

  • Trop de morts au pays des merveilles, Morgan Audic : c’est un roman que j’ai pris complètement par hasard. Il était conseillé par la librairie, j’avais envie de lire quelque chose de neuf et dont je ne connaissais rien, et j’ai finalement bien eu raison !
  • Ma mère, le crabe et moi, Anne Percin : j’aime beaucoup cette auteure et ses romans sur les adolescents. Je me reconnais tellement dans ses personnages, que je pouvais difficilement passer à côté de son nouveau roman.
  • L’odeur des garçons affamés, Loo Hui Phang et Frederik Peeters : c’est une BD dont j’ai entendu parlé dans Mauvais Genre – émission de France culture sur tous les « mauvais genres », polar, BD, SF… – et il m’avait beaucoup intrigué. J’ai réalisé au moment de l’acheter que c’était Frederik Peeters, dont j’ai beaucoup aimé Lupus, Aâma ou encore Château de sable, et c’était l’occasion de continuer à découvrir son travail.
  • American Gods, Neil Gaiman :  c’est un roman qui est dans mon viseur depuis plusieurs années. Je sais très bien qu’il me faudra encore au moins un an avant que je le lise, mais maintenant qu’il est dans ma bibliothèque, je pourrais faire ça n’importe quand !
  • Mjöllnir, 2. Ragnarok, Oliver Peru, Pierre-Denis Goux : Parce que j’aime beaucoup le dessin de Pierre-Denis Goux et que je veux avoir cette série dans ma bibliothèque d’autant plus qu’un 3e tome est sorti il y a peu.
  • Même les cow-girls ont du vague à l’âme, Tom Robbins : je suis tombée dessus par hasard en librairie et je me suis souvenue qu’on m’en avait parlé. De plus, le côté loufoque des romans de l’auteur m’a attirée : l’histoire d’une fille qui a des pouces disproportionnés et qui décide de devenir la meilleure auto-stoppeuse des Etats Unis.
  • Pottsville, 1280 habitants, Jim Thompson : un roman dont j’ai aussi entendu parlé dans Mauvais Genre pour l’anniversaire de la collection Rivages Noirs. La 4e de couverture annonce que ce livre est un classique même si je n’ai pas bien compris pourquoi.

Rencontres de l’Imaginaire arthurien à Brocéliande

Le Centre de l’imaginaire arthurien à Comper (35) organise tous les ans, en juillet, un petit festival autour des légendes arthurienne. En général, il y a des spectacles, une exposition, un marché d’artisans, et un petit salon du livre. J’en suis revenue avec trois livres :

  • La Voie des Oracles, 2. Enoch, Estelle Faye
  • Wika, 1. Wika et la fureur d’Obéron, Thomas Day et Olivier Ledroit
  • Leviathan, 1. La Chute, Lionel Davoust

Les auteurs étaient présents, je les avais déjà lus ou les avais repérés et j’en ai profité !

De l’occas’, de celle qu’on ne laisse pas s’échapper…

Des grands formats à moins du tiers de leur prix ? Oui ! J’avais plus ou moins entendu parler de tous ces livres. J’ai donc sauté sur l’occasion, même si sur les 3, c’est celui de Roland C. Wagner que j’aurais sans aucun doute acquis.

  • Dominium Mundi, Livre I, François Baranger
  • Poupée aux yeux morts, Roland C. Wagner
  • Le Dernier Hérault-Mage, 1. La Proie de la magie, Mercedes Lackey

Quand j’ai besoin de vacances :

  • Allison, Laurent Queyssi :  ce roman m’attirait à cause de sa couverture toute simple et qui suggère tellement de choses. L’intrigue est aussi du genre qui m’intéresse, avec toute la phase d’apprentissage que va suivre l’héroïne.
  • De Darçy à Wentworth, Sybil G. Brinton : je cherchais une romance en librairie. J’aurais pu directement prendre un des romans de Jane Austen que je n’ai pas lu (Emma, par exemple), mais je ne sais pas… j’ai peu d’arguments concernant ce livre, en dehors de vouloir lire une romance historique.

Pour finir, l’aperçu en vidéo :

Bonnes lectures à tous, et à bientôt !

Publicités

Du nouveau dans la PAL – Juin 2016

Deuxième occurrence de ce nouveau rendez-vous, je vous présente ici les livres qui ont rejoint ma bibliothèque durant le mois de juin. Rien de particulier cette fois, pas de fin de challenge, ni de festival. Des craquages par ci, par là, un achat à la dernière minute pour une lecture commune, des promotions pour le mois anniversaire des Editions du Riez et c’était tout. Ce qui ne m’empêche pas de monter à 9 livres, malgré tout…

Le Butin

Le mois anniversaire des Editions du Riez

DSC00326C’était donc en juin, et il y avait des réductions sur un certain nombre de titres. L’occasion d’acquérir des titres qui m’intéressaient depuis un moment :

  • Au sortir de l’ombre, Syven : J’avais bien aimé découvrir Syven avec La Guerrière Fantôme et cette ambiance pleine de mystère et de magie au coeur de Londres à la fin du XIXème me tentait beaucoup.
  • Memories of Retrocity : Le journal de William Drum, Bastien Lecouffe Deharme et Gilles Osvald : encore une ambiance étrange. Et puis c’est un très beau livre illustré qui nous plonge dans une ville sombre, dangereuse et décadente. Bref, je n’en sais pas grand chose et je ne veux pas en savoir plus tant que je me serais pas décidée à l’ouvrir pour de bon…
Un peu de bandes dessinées

DSC00301

  • L’homme qui tua Lucky Luke, Matthieu Bonhomme : Lucky Luke est un personnage que j’adorais étant petite et que j’ai pris plaisir à redécouvrir dans ce nouvel opus au titre accrocheur. Oui, je l’ai déjà lu, non je n’en dirai pas plus. Il y aura une chronique, un jour, peut-être.
  • Alvin, 2. Le Bal des monstres, Régis Hautière et Renaud Dillies : c’est deuxième et dernier tome de la série, mais, comme j’aime beaucoup cet univers – les Etats-Unis de l’entre-deux guerres façon anthropomorphe, où ceux qui ont un bec sont mal considérés par rapport à ceux qui ont un museau… -, je me plongerai sûrement dans Abélard, son préquel ! Un article arrivera prochainement.

Alvin et thya

Un achat de dernière minute pour une LC
  • La Voie des Oracles, 1. Thya, Estelle Faye : c’est Hélène Ptitelfe (blog chaîne) qui a lancé cette lecture commune, et ayant beaucoup aimé Porcelaine ou Un éclat de givre, je me suis dit qu’il était temps que je lise La Voie des Oracles. La LC était chouette et j’ai beaucoup aimé assister et participer au live qui nous a permis de partager nos avis en petit groupe. Rendez-vous est pris pour lire les tomes suivants !
Des conseils et du pif

DSC00327

  • Six of Crows, Leigh Bardugo : le roman était conseillé par la librairie où je suis allée, la couverture était joli et dénotait parmi les autres plus colorées du rayon « Ado/Young Adult ». C’est une histoire de voleurs et d’arnaqueurs dans un mande fantastique, alors je ne me suis pas arrêtée très longtemps avant de le prendre.
  • Le Fleuve des brumes, Valerio Varesi : du polar italien conseillé plusieurs fois par plusieurs émissions de radio que j’ai écouté en ce début d’été (Mauvais genre sur France Culture, et Pop Fiction sur France Inter, si ça vous intéresse). C’est un nouvel éditeur, la couverture est jolie, ça se passe dans le long du Po, il ne m’en a pas fallu beaucoup plus…
  • L’Empire brisé, 1. Le Prince écorché, Mark Lawrence : ce roman faisait partie de l’offre Milady découverte (une sélection de premiers tomes de saga à 4€). Et c’est celui qui me tentait le plus dans le lot. Il a aussi le format parfais pour être emmené en vacances. Un poche peut-être pas très joyeux, mais qui a l’air accrocheur !
  • Le Bâtard de Kosigan, 1. L’Ombre du pouvoir, Fabien Cerutti : parce que ce tome 1 ou son tome 2 sont tout le temps mis en valeur dans la librairie où je vais en ce moment. Alors, je l’ai pris. Voilà.
La version vidéo

Et vous ? quels sont les livres qui ont rejoint votre bibliothèque dernièrement ? Lesquels vous font le plus craquer ? Pour ma part, ce sont ces livres que je vois régulièrement, qui sont beaux, qui ont l’air d’être pile dans ce que j’aime, mais dont je ne sais pas grand chose. Je finis toujours par me dire que je vais aller voir par moi-même ce que ça donne, histoire de ne pas passer consciemment à côté. Comme d’habitude, je suis très SFFF, mais avec la rentrée littéraire qui approche à grands pas, je me vois bien m’emparer de contemporain pour changer…

Du nouveau dans la PAL – Mai 2016

Du nouveau dans la PAL et sur le blog !

(Warning : la touche B est partie en vacances ; il se peut donc que malgré une relecture attentive elle m’ait de nouveau fait défaut. Toutes excuses !)

Comme je l’ai dit dans mon dernier bilan, j’ai eu un petit passage à vide : aucune envie d’écrire une chronique ou même de me connecter sur le blog. A vrai dire, après un déménagement en urgence, des concours et un nouveau boulot, l’idée ne m’était même pas passée par la tête.

Je reviens donc en ce début de période estivale avec de nouvelles envies et notamment celle de faire plus de liens entre ce blog et les autres lieux où je suis présente sur le web, notamment la chaîne Youtube. Ainsi, je vais systématiquement présenter un article associé à chaque vidéo publiée. Comme ça, si un medium vous déplaît, il y aura toujours l’autre.

Je commence avec le sacro-saint Book Haul (ou peu importe comment vous avez décidé de l’appeler) ce moment où on fait le bilan de la PAL, du porte-monnaie et de l’espace libre dans la bibliothèque et qu’on se rend compte qu’on a tout fait exploser ! (mais que c’est pas si grave ^^)

Le mois de mai coïncidait avec la fin du challenge Kill Them All, un challenge organisé sur Livraddict par Anaïs du blog et de la chaîne Le millefeuille, afin de faire baisser la PAL en maîtrisant ses achats par rapport à ces lectures, le tout à l’aide d’un savant tableau Excel. (Ce challenge se poursuit dans une seconde édition. Pour participer ou avoir plus d’info sur le concept, rendez-vous sur le topic dédié) Ce n’était donc pas le moment de craquer. Mais c’était sans compter un brutal besoin de décompresser en allant renifler le livre neuf en librairie, et celle d’aller se promener le nez au vent marin dans le port de Saint-Malo pour le festival Etonnants Voyageurs.

Voici donc le résultat en image :

DSC00302

DSC00306Le craquage en librairie :

  • Les Outrepasseurs, 1. Les Héritiers, Cindy Van Wilder : un roman de fantasy « young adult », qui a beaucoup fait parlé de lui. L’auteure est très appréciée et cette série faisait partie de des livres Young adult qui me font de l’oeil depuis pas mal de temps. J’ai donc passé le pas ! L’histoire est celle de Peter qui échappe de justesse à un attentat magique qui le visait. Il apprend alors qu’il fait partie de la confrérie des Outrepasseurs et il va passer un rituel qui va lui apprendre les origines des Outrepasseurs.
  • Nous allons tous très bien merci, Daryl Gregory : j’avais été aux Utopiales 2015 et l’auteur était annoncé comme une révélation récent du monde de la SFFF. Plusieurs mois plus tard je suis tombée sur son dernier roman et voilà ! L’histoire  de gens réunis dans un groupe de soutien, un peu comme les Alcooliques anonymes, sauf qu’ils ont tous été victimes de trucs étranges, bizarres et affreux.

DSC00307Et celui à Etonnants Voyageurs :

  • Totems, ils incarnent un peuple : Mon premier arrêt sur le salon d’Etonnants Voyageurs aura été pour le stand des Ateliers Henry Dougier. Je me suis décidée sur ce titre-là, parce que j’étais incapable de choisir un seul titre de leur collection Ligne de vie d’un peuple. Si ce titre me plaît je reviendrais sûrement vers leur catalogue. Par ailleurs, ces livres font de chouettes cadeaux (si jamais vous avez besoin d’idées, je vous glisse la suggestion).
  • Chaos, 1. Ceux qui n’oublient pas, Clément Bouhélier : Je n’ai pas vraiment de raison pour cette acquisition. Le pitch me plaisait, l’auteur en dédicace était sympa, j’aime bien cette maison d’édition. Il ne m’en fallait pas plus. Cette fois, le roman parle d’une vaste contamination qui transforme les gens en créatures vides, des zombies sans l’instinct carnivore en quelques sortes.Et les quelques personnes ordinaires qui y ont échappé cherchent à s’en sortir et un bout de solution.
  • Des larmes sous la pluie, Rosa Montero : j’avais eu un gros gros GROS coup de coeur pour L’idée ridicule de ne plus jamais te revoir, et il me tardait de lire autre chose de cette auteure. Du coup me voilà partie avec un roman à la Blade Runner de Philip K. Dick. Et c’est la seule chose que j’ai retenu de la 4e de couverture.
  • La Passe-Miroirs, 1. Les fiancés de l’hiver, Christelle Dabos : un peu comme pour Les Outrepasseurs, cela fait un moment que je zieute cette série. La Passe-Miroirs a beaucoup fait parlér d’elle et a en plus remporté le Grand Prix de l’imaginaire – catégorie roman jeunesse francophone à Etonnants Voyageurs. Que des bons points ! J’ai hâte de la découvrir. Il faut que je case cette lecture durant l’été.
  • Stone Rider, David Hofmeyr : le roman qui a remporté le Grand Prix de l’imaginaire – catégorie roman jeunesse étranger. C’est une dystopie ambiance Mad Max (même si je n’ai jamais vu Mad Max). La libraire m’en a bien parlé, et je l’ai lu presque dans la foulée et j’ai beaucoup aimé (et j’en parlerai plus tard dans une chronique).
  • Dites aux loups que je suis chez moi, Carol Rifka Brunt : c’est Fiona de la chaîne et du blog Pretty Bokks qui m’a donné envie de lire ce roman-là. Je n’étais jamais tombée dessus en librairie et j’ai profité de le voir à ce moment-là pour le prendre. L’histoire est celle d’une jeune fille qui va être confrontée à la maladie de son oncle qu’elle aime beaucoup. Nous sommes dans les années 1980 et cette maladie est la sida. (Et voilà l’ambiance est plombée). En tous cas je suis curieuse de lire ce roman ; ça va me changer de ce que je lis en ce moment.
  • Alvin, 1. L’Héritage d’Abélard, Régis Hautière et Renaud Dillies : la BD du lot. Très beau dessin, histoire touchante (oui, je l’ai déjà lue ; oui il faudra attendre une prochaine chronique pour en savoir plus) et ça se termine en deux tomes.

Je n’ai pas plus de photo à vous montrer sur Etonnants Voyageurs (je suis assez peu photo, en fait). Mais j’en suis ressortie avec une PAL plus grande et de nouvelles envies de lecture pour un futur craquage (La femme qui avait perdu son âme de Bob Shacochis, notamment. Ce sont les 800 pages du pavé qui m’ont refroidie).

La version vidéo :

Et si vous vous inquiétez pour la fin du challenge Kill Them All, sachez que je l’ai réussi : partant d’une Pile à Lire à 52 livres, j’avais pour objectif de la réduire de 50%, soit 26 livres. J’ai terminé avec 23 livres (avec un total de 14 romans lus dans le mois : j’ai bien carburé !)

Voici le premier article du blog consacré uniquement aux nouvelles acquisitions. Dites-moi ce que vous pensez de ce format, je tiendrai compte de vos retours. Dites-moi aussi si vous avez lus ces livres ou (pourquoi pas) si vous connaissez Etonnants Voyageurs. Bonne journée et belles lectures !