Le Tour du monde en 80 jours – Jules Verne

Couverture - Le Tour du monde en 80 jours

Jules VERNE

Le Tour du monde en 80 jours

Editions Maxi-poche, 1994

285 pages

Collection Classique français

.

Présentation de l’éditeur

Excellent narrateur qui n’écrivait, mêlant prudemment l’imagination et la vraisemblance, qu’après s’être soigneusement documenté dans le domaine scientifique, Jules Verne (1828-1905) a bâti une oeuvre qui comprend plus de soixante-dix romans dont plusieurs ont inspiré des films.

Parmi eux Le Tour du monde en 80 jours (1876), l’un des romans d’aventures les plus lus dans le monde. Phileas Fogg, le flegmatique gentleman de Londres et son valet Passepartout, modèle de débrouillardise, sont des personnages universels et le défi qu’ils lancent au temps : boucler le tour de la planète en moins de trois mois reste, un siècle plus tard, un modèle d’ingéniosité.

Mon avis

Phileas Fogg, flegmatique, inébranlable, mène une vie aussi réglée que du papier à musique, au grand contentement de son serviteur Passepartout, tout juste engagé. Mais le jour même de cette embauche, Mr. Fogg passe un pari fou avec d’autres gentlemen de son club : faire le tour du monde en moins de 80 jours grâce au moyens de transports disponibles, steamer, train, etc. A peine rentré chez lui, Phileas fait ses bagages et embarque avec son domestique pour le tour du monde. Le jour même, un vol est commis à la banque d’Angleterre. Le suspect est décrit comme un gentleman et on le suppose parti loin de l’Angleterre pour mettre son magot en sûreté. L’inspecteur Fix, guettant les arrivées à Suez, trouve que la description du suspect correspond trop bien à celle de Mr. Fogg. Ne pouvant l’arrêter faute d’un mandat, il décide de le suivre pour en apprendre plus sur le gentleman.

Fogg et Passepartout vont vivre d’étonnantes aventures en Inde, au Japon ou aux Etats Unis, alors qu’ils s’échinent – très paisiblement pour le calme Mr. Fogg – dans cette course contre la montre.

Le style de Jules Verne est dynamique, il ajoute du piment à son roman avec des péripéties amusantes et fournit à ses lecteurs une visite gratuite des villes et des pays traversés : encore mieux qu’un guide touristique ! L’aventure se révèle au final sans grande surprise, mais j’ai pris grand plaisir à découvrir ce classique et l’univers de Jules Verne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s